Dans les Landes, les Déferlantes disputaient leur avant-dernier match de la saison avec un seul objectif en tête : la victoire !!!

Le début de match était à dominante défensive et il fallait patienter un petit peu pour voir Ziomara MORRISON (15 points, 5 rebonds) débloquer le compteur nantais (4/2, 3′). Mais, sur les actions suivantes, Ana SUAREZ et les landaises plantaient des banderilles de loin (10/2, 4′) ce qui ne plaisait pas à Aurélie BONNAN. Après le temps-mort posé par leur coach, les Déferlantes rentraient finalement dans leur rencontre et revenaient à hauteur de leurs adversaires (10/10, 7′). C’est alors que Lidija TURCINOVIC (5 points, 2 passes) mettait fin à la belle série nantaise, et “BL” repartait de l’avant (17/10, 9′). Le premier quart-temps se terminait avec cet avantage de 7 unités en faveur des joueuses locales (19/12, 10′). En début de second acte, si les Déferlantes peinaient à mettre en place leur jeu offensif, elles tenaient bon en défense et Bintou MARIZY (7 points, 5 passes) ramenait son collectif dans le sillage landais (21/17, 13′) avant que Marie MANÉ (14 points, 2 passes) ne le fasse passer devant (21/22, 15′). Au regard de ce scénario, Julie BARENNES posait son premier temps-mort de la rencontre, et, malgré la réaction landaise, le NRB restait devant (25/28, 17′). Dès lors, les deux effectifs se livraient un joli duel (31/31, 19′) et c’était sur un tir au buzzer de Céline DUMERC (10 points, 4 passes) que Basket Landes prenait les commandes du match à la mi-temps (36/33, 20′).

Au retour des vestiaires, Aby GAYE (10 points, 7 rebonds) s’illustrait et les joueuses de Basket Landes creusaient à nouveau un petit écart (43/35, 23′). Les Déferlantes n’arrivaient plus à mettre leur jeu offensif en place, et le staff ligérien tentait d’apporter de nouvelles solutions à son collectif (46/37, 24′). Une bonne idée puisque sous l’impulsion de Leia DONGUE (18 points, 8 rebonds), les nantaises retrouvaient des couleurs (48/42, 26′). Les efforts fournis en défense par le NRB n’était pas récompensé, puisqu’à l’image de Miranda AYIM (12 points, 8 rebonds), “BL” profitait pleinement des petits rebonds grattés ici et là (53/44, 28′) et conservait ses 9 points d’avance jusqu’à la fin du quart-temps (55/46, 30′). La mission devenait alors encore plus compliquée pour des nantaises qui pourtant ne lâchaient absolument rien en défense, mais ne trouvaient plus assez le chemin du panier (55/48, 33′). Et même lorsque la situation était quasiment impossible, les locales trouvaient la solution, réduisant alors les chances ligériennes (62/50, 35′). Dos au mur, et malgré les possibilités de fortement réduire l’écart, Kaleena MOSQUEDA-LEWIS (2 points, 3 passes) et co’ n’y arrivaient pas (62/52, 37′). Et pourtant l’espoir restait permis après ce tir longue distance (62/57, 39′) de Camille LENGLET (3 points, 4 passes) mais il n’y aura finalement pas de come-back (69/61, 40′).

Une nouvelle fois, les Déferlantes auront joué avec le coeur, et auront lutté les yeux dans les yeux avec une grosse écurie de ce championnat. Mais à l’image de cette saison, il aura juste manqué ce petit coup de pouce du destin pour aller chercher ce si précieux succès à l’extérieur. Désormais, les nantaises n’ont plus leur destin en mains et devront d’abord s’imposer à Saint-Amand avant de supporter Charleville-Mézières lors du dernier match de cette saison si atypique.

Photo : Julien Bacot