Dans le Nord, les Déferlantes voulaient enfin trouver la clé du succès loin de leur antre de la Trocardière.

La bonne nouvelle du soir était la présence de Kaleena MOSQUEDA-LEWIS (10 points, 2 rebonds) sur le parquet malgré un genou douloureux. C’était d’ailleurs elle qui ouvrait le compteur d’un NRB qui voyait d’ailleurs les Guerrières prendre un meilleur départ (7/2, 2′). Néanmoins, l’activité de Ziomara MORRISON (19 points, 11 rebonds) dans la raquette villeneuvoise portait ses fruits (7/7, 4′) avant qu’Oumou TOURÉ (5 points, 2 rebonds) ne soigne son entrée sur le terrain (13/9, 5′). Dès lors, les débats s’équilibraient, les deux équipes trouvant les solutions offensivement (17/15, 7′). C’était finalement l’ESBVA qui faisait le premier écart (21/15, 8′) et Aurélie BONNAN prenait la décision de stopper le jeu. Et bien lui en a pris, puisque sur la dernière possession, le NRB passait devant en cette fin de quart-temps (23/24, 10′). Trop permissives au rebond, les Déferlantes se faisaient punir par Lisa BERKANI (19 points, 5 rebonds) et Villeneuve d’Ascq retrouvait le leadership et un petit matelas d’avance (30/24, 13′). L’envie démontrée par les Déferlantes () permettait au collectif nantais de stopper cette mauvaise série et de revenir à une possession de leurs adversaires du soir (34/31, 16′). L’embellie fut malheureusement de courte durée puisque, sous l’impulsion d’Haley PETERS (14 points, 2 rebonds), les locales appuyaient de nouveau sur l’accélérateur (43/33, 19′), et ce, jusqu’à la mi-temps (49/35, 20′).

Au retour des vestiaires, les deux équipes peinaient à trouver le chemin du panier (51/37, 23′), mais c’était finalement Clarince DJALDI-TABDI (8 points, 5 rebonds) et co’ qui faisaient une nouvelle fois la différence (56/37, 25′). Le manque d’adresse n’arrangeaient pas les affaires des Déferlantes qui voyaient les Guerrières pendre la poudre d’escampette (63/40, 27′). Venait alors s’ajouter le problème des fautes après que Leia DONGUE (7 points, 4 rebonds) soit obligée de quitter le terrain prématurément (67/44, 28′). Le troisième quart-temps se terminait sur un écart de 23 points entre les deux formations (69/46, 30′). L’issue du match connue, il restait à Seehia SIDA ABEGA (9 points, 4 rebonds) de terminer cette rencontre la tête haute (71/50, 32′). De leur côté, les joueuses de Rachid MEZIANE ne voulaient pas non plus gâcher tous leurs efforts fournis jusqu’à présent et contenaient la détermination ligérienne (78/54, 35′). Les jeunes pousses nantaises tentaient de perturber au maximum les attaques villeneuvoises avec un défense tout-terrain mais, à l’image de Zoé WADOUX (10 points), l’ESBVA avait toujours les solutions (87/60, 37′). Ainsi, ce déplacement en terres nordistes se terminait par un lourd revers pour nos nantaises (97/71, 40′).

Ce n’est malheureusement pas dans le Nord que les Déferlantes allaient trouver les clés d’un premier succès à l’extérieur. Et cette défaite, conjuguée au succès de Saint-Amand à Landerneau, plongent nos nantaises dans la zone rouge, et il reste 3 matchs au NRB pour en sortir vivant !