Belle première, moins bonne seconde

Ce samedi, les Déferlantes retrouvaient le chemin des terrains, et c’est au Prado de Bourges que cela se passait.

Efficaces dès les premières actions, les berruyères débutaient avec intensité ce match (4/0, 1′), mais les Déferlantes trouvaient rapidement les réponses (6/6, 3′). En pleine confiance, Sarah MICHEL (9 points, 9 rebonds) s’illustrait et les Tangos faisaient de nouveau un mini-break (13/9, 4′). Pour faire évoluer la marque, les deux équipes tentaient de se rapprocher du cercle et à ce petit jeu-là, Alexia CHARTEREAU (21 points, 8 rebonds) et ses coéquipières tiraient leur épingle du jeu (18/11, 7′). Malgré le temps-mort posé par Aurélie BONNAN, la dynamique restait en faveur des locales (21/13, 8′). En fin de quart-temps, Ziomara MORRISON (13 points, 7 rebonds) trouvait les failles dans la défense adverse mais l’écart entre les deux équipes restait inchangé (25/17, 10′). En début de second acte, le NRB avait la volonté d’accélérer le rythme du match, ce qui permettait de revenir à deux possessions (27/21, 12′). Petit à petit, les défenses prenaient le meilleur sur les attaques et la maladresse des deux collectifs empêchaient de convertir les ballons gagnés en points (28/23, 15′). C’est alors que Laëtitia GUAPO (15 points, 5 rebonds) sortait de sa boîte, emmenant ses partenaires dans son sillage (34/23, 17′). Néanmoins, les Déferlantes réagissaient immédiatement et infligeaient un 7/0 leur permettant ainsi de réduire leur déficit (34/30, 18′). En fin de mi-temps, Pauline ASTIER (7 points, 2 rebonds) et les berruyères stoppaient l’intensité pour conserver 5 points d’avance (39/34, 20′).

Au retour des vestiaires, les nantaises trouvaient de belles situations de tirs qu’elles ne parvenaient malheureusement pas à convertir (41/34, 22′) et Magali MENDY (5 points, 2 rebonds) profitait d’une faute antisportive nanto-rezéenne pour redonner à son équipe une très belle avance (49/36, 25′). Un scénario qui obligeait le staff du NRB à stopper le jeu et Marie MANÉ (16 points, 4 rebonds) parvenait à éteindre l’incendie (51/41, 26′). A son tour, Olivier LAFARGUE posait son temps-mort ce qui permettait à son effectif de stopper la remontada nantaises (55/45, 29′) et de reprendre de l’avance par la suite (59/45, 30′). Pour réaliser l’exploit, les Déferlantes allaient devoir réaliser une dernière ligne droite parfaite mais les trop nombreux ballons perdus étaient lourds de conséquence (63/45, 32′). Leia DONGUE (13 points, 4 rebonds) et les nantaises ne trouvaient plus le chemin du panier, et l’écart augmentait (65/45, 34′). Malgré les changements, le jeu offensif ligérien manquait cruellement de fluidité empêchant tout espoir de mettre le doute dans les têtes adverses. Les dernières minutes étaient alors devenues anecdotiques et il n’y avait alors pas d’exploit nantais au Prado (69/50, 40′).

Pourtant dans le match jusqu’à la mi-temps, les Déferlantes ont accusé le coup lors du second acte, ne trouvant pas les solutions offensives notamment. Ce ne fut donc pas la reprise espérée mais faisons confiance aux filles pour se remettre très vite au travail, gommer les erreurs et repartir tout de suite de l’avant.

Crédit photo : Anne Perrinet / @BourgesBasket

Attachment

Bourges-NRB

Leave a Comment

(required)

(required)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.