Pas assez tueuses

Pas assez tueuses

Un temps incertain pour cause de parquet inondé, ce huitième de finale de Coupe de France entre le NRB et le TGB a finalement bien eu lieu.

Paola FERRARI , capitaine nantaise, soignait son retour sur les parquets en inscrivant les premiers points ligériens d’un match qui débutait timidement des deux côtés (4/3, 3′). Profitant des largesses laissées aux rebonds offensifs, Tima POUYE et ses coéquipières creusaient l’écart au tableau d’affichage (9/3, 5′). Mais, sans s’affoler, et dans le sillage de Jacinta MONROE, les Déferlantes comblaient leur déficit et prenaient les commandes du match (12/15, 7′). Sur leur dynamique, les nanto-rezéennes terminaient mieux ce premier quart-temps, s’offrant six unités d’avance (17/23, 10′). Agressives vers le cercle, les joueuses de François GOMEZ provoquaient des fautes qu’elles convertissaient en points sur la ligne des lancer-francs (21/27, 13′). Les débats étaient alors plus équilibrés et Emmanuel COEURET, en posant un temps-mort, tentait de donner de nouvelles solutions à ses joueuses (26/29, 15′). Mais, par l’intermédiaire de Marine FAUTHOUX, le TGB recollait au tableau d’affichage (29/29, 17′) avant de prendre le leadership quelques instants plus tard (31/30, 18′). Finalement, cette première mi-temps se terminait sur un lay-up de Merve AYDIN qui redonnait l’avantage au NRB (33/35, 20′).

Le retour au jeu était marqué par les nombreuses approximations des deux collectifs, mais dans ce contexte, les nantaises parvenaient à tirer leur épingle du jeu (35/39, 22′) et encore plus quand l’adresse extérieure d’Antonia DELAERE était présente (39/49, 25′). Les locales se devaient de réagir immédiatement, mais Camille LENGLET et co’ parvenaient à contrôler les débats (43/54, 27′). Un “2+1” de Laure RESIMONT remettait les tarbaises dans le sens de la marche (48/54, 29′), mais cette fin de quart-temps était à mettre au crédit des ligériennes (51/61, 30′). La dernière ligne droite commençait parfaitement pour Louice HALVARSSON et ses coéquipières qui réduisaient l’écart de moitié (56/61, 32′) avant que Clarince DJALDI-TABDI ne prenne les choses en mains (56/68, 33′). Moins à l’aise offensivement, Nabala FOFANA et ses partenaires devaient faire les efforts en défense afin de limiter le retour tarbais (65/70, 36′). Mais cela ne suffisait pas car à l’aube du money-time, tout était à refaire pour les nantaises (71/72, 38′). La fin de match était alors irrespirable, les deux équipes étant à égalité à l’aube de la dernière possession (77/77, 40′) et filaient en prolongations.

Nantaises et tarbaises allaient donc devoir fournir des efforts supplémentaires pour aller chercher la qualification, et c’est le TGB qui prenait le meilleur départ (84/79, 43′). L’essence manquait alors aux Déferlantes qui ne parvenaient pas à combler ce retard (86/82, 45′).

Comme lors de l’Open, les 5 minutes de temps de jeu en plus auront été fatales à un NRB qui n’aura pas su tuer le match quand il en avait les occasions. Ainsi, comme l’an passé, l’aventure de la Coupe de France se termine après une défaite face à Tarbes. Désormais, les regards sont tournés vers la réception de Charnay vendredi prochain, un match ô combien important.

Photo : Laury MAHE

Attachment

NRB

Leave a Comment

(required)

(required)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.