Une très belle réaction

Une très belle réaction

Ce mercredi, les Déferlantes recevaient la formation de Venise avec le double objectif de continuer à croire à la qualification et de préparer au mieux le prochain match à Mondeville.

Le début de rencontre était équilibré (4/4, 2′) avant que Deborah CARANGELO (9 points, 6 passes) ne donne un petit break d’avance aux siennes (6/10, 4′). Désireuses de ne pas laisser l’écart se creuser, Clarince DJALDI-TABDI (2 points, 5 rebonds) remettait les deux équipes sur un pied d’égalité (12/12, 6′) et le NRB passait devant dans la foulée (14/12, 7′). La fin de quart-temps était rythmé et les nantaises viraient en tête (18/17, 10′) grâce à Nabala FOFANA (6 points, 5 rebonds). Le combat se poursuivait à l’entame du deuxième acte (20/20, 12′), aucune formation ne parvenant à prendre réellement l’avantage sur l’autre (26/25, 15′). Sur la ligne des lancer-francs, Anete STEINBERGA (19 points, 5 rebonds) égalisait à nouveau (28/28, 16′) et donnait l’avantage à Venise sur l’action suivante (28/30, 17′). Si l’attaque nanto-rezéenne peinait à faire la différence, la défense tenait la baraque, permettant à Briana DAY (9 points, 9 rebonds) et co’ de rester dans le sillage de leurs adversaires (32/35, 19′). Finalement, Valeria DE PRETTO (15 points, 3 rebonds) et les vénitiennes regagnaient les vestiaires avec l’avantage au tableau d’affichage (33/37, 20′).

Le retour sur le parquet était un peu compliqué pour tout le monde, les spectateurs devant patienter avant de voir “Q” WALLACE (20 points, 8 rebonds) trouver le chemin du panier (35/37, 23′). Le score n’évoluait que très peu, et les joueuses italiennes conservaient leur petite avance acquise à la mi-temps (37/41, 25′). Après de nombreuses phases de jeu sans marquer, les Déferlantes repartaient de l’avant et revenaient à hauteur de leurs adversaires (41/41, 28′), obligeant le transalpin à stopper le jeu. Une décision qui n’eût pas l’effet escompté puisque c’est Ana SUAREZ (13 points, 4 interceptions) qui, d’un tir primé, le premier de la rencontre, donnait l’avantage au NRB (44/41, 29′). Le quart-temps se terminait par une faute technique sifflée à l’encontre de Martina BESTAGNO (2 rebonds) qui permettait aux nantaises d’être toujours devant (45/43, 30′). Une entame de quatrième quart-temps bénéfique à Michaela STEJSKALOVA (11 points, 4 rebonds) et ses partenaires qui portaient leur avantage à 8 unités (53/45, 33′) avant de voir Jolene ANDERSON (10 points, 9 rebonds) sonner la révolte immédiatement (53/50, 34′). Les temps-mort posés par Emmanuel COEURET ne changeaient pas la physionomie du match puisque son effectif se retrouvait mené quelques minutes plus tard (53/54, 36′). L’orage passé, Maud MEDENOU (2 points, 4 rebonds) inscrivait ses premiers points de la soirée, et toute la Trocardière retrouvait de l’oxygène (59/54, 38′). Cette fois, il n’y aura pas de come-back transalpin, et les nantaises montraient qu’elles avaient de l’orgueil, retrouvant le chemin de la victoire après une lourde défaite (63/57, 40′).

Avant la rencontre, l’objectif affiché était de préparer au mieux l’échéance normande de samedi, on peut dire que le but est atteint après cette victoire. Le sourire retrouvé, les Déferlantes allaient pouvoir travailler sereinement dans le but d’enchaîner les succès.

Photo : Site FIBA

Attachment

Site

Leave a Comment

(required)

(required)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.