Pas assez de discipline

Pas assez de discipline

En déplacement à Saint-Amand-les-Eaux, les Déferlantes avaient envie d’ouvrir leur compteur de succès en championnat face à une formation du Hainaut en pleine confiance.

Dans le sillage de leur capitaine Ana SUAREZ (17 points, 3 interceptions), les nantaises réalisaient une très bonne entame de match, et ce des deux côtés du terrain (2/8, 3′). Voulant marquer chacune leur territoire, chaque formation jouait des coudes, les contacts étaient rugueux, le physique prenant le pas sur le beau jeu (4/12, 5′). Le temps-mort posé par leur coach permettait aux “Green Girls” de trouver les solutions et ainsi réduire l’écart (10/15, 7′). Une remontée amandinoise stoppée par “Q” WALLACE (16 points, 5 rebonds), et le NRB conservait son avantage au tableau d’affichage (11/21, 8′). Si Hortense LIMOUZIN (6 points, 10 rebonds) et ses partenaires provoquaient les fautes nantaises, leur maladresse sur la ligne des lancer-francs les empêchait de totalement recoller au score en cette fin de quart-temps (17/25, 10′). Agressives et bien en place dans leur défense de zone, Michaela STEJSKALOVA (10 points) et co’ récupéraient les ballons et malgré quelques difficultés  à les convertir en points par la suite, conservaient leur leadership (21/32, 14′). Si tout allait bien au score, Emmanuel COEURET devait néanmoins jongler avec les nombreuses fautes sifflées à l’encontre de ses joueuses, faisant énormément tourner son cinq présent sur le terrain (27/35, 16′). Des rotations dont profitaient Batabe ZEMPARE (6 points, 4 rebonds) et consorts pour se rapprocher au score (30/35, 17′) et revenir à une petite possession quelques actions plus tard (37/40, 19′). C’est finalement avec une petite avance de deux points que le NRB terminait ce premier acte (38/40, 20′).

D’un tir primé, Pauline AKONGA (28 points, 6 rebonds) donnait l’avantage aux siennes pour la première fois de la rencontre (41/40, 21′) et le chassé-croisé entre les deux formations pouvait alors commencer (43/44, 24′). Les deux effectifs peinaient à trouver le chemin du panier et personne n’arrivait à mettre la main sur ce match (46/46, 27′). En débloquant son compteur ce soir, Maud MEDENOU (2 points, 7 rebonds) redonnait de l’allant à ses coéquipières (46/52, 28′) et le NRB allait entamer le dernier quart de ce match avec un petit avantage (51/55, 30′). Le money-time approchant, la fébrilité s’installait dans les deux camps, le score évoluait peu (54/55, 32′), et les nantaises allaient devoir faire sans Briana DAY (6 points, 5 rebonds), sanctionnée à 5 reprises. Jenny FOUASSEAU (8 points, 3 rebonds) et les amandinoises retrouvaient de l’adresse extérieure au meilleur des moments pour créer l’écrart (62/55, 35′). L’hémorragie stoppée, les Déferlantes entamaient leur come-back (65/61, 37′) leur permettant de toujours y croire, mais elles ne trouveront pas les ressources pour arracher le succès (72/63, 40′).

Énormément sanctionnées par le corps arbitral, avec pas moins de 3 joueuses sorties, et sans Camille LENGLET (1 interception), qui n’aura joué que deux petites minutes, les Déferlantes ont craqué lors du dernier quart-temps, et n’ouvriront donc pas leur compteur ce samedi. Place désormais à une nouvelle semaine avec deux échéances et des filles qui voudront inverser la tendance, soyons-en sûr.

Photo : Shoot’Lo

Attachment

NRB

Leave a Comment

(required)

(required)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.