Conquérantes Déferlantes

Conquérantes Déferlantes

C’est donc ce mercredi que se disputait enfin le match entre le NRB et le TMB. Après deux reports successifs, les toulousaines venaient donc défier les nantaises dans un duel ô combien important pour les deux formations en vue du maintien dans un premier temps avant de, pourquoi pas, viser un peu plus haut.

Dans le sillage d’une Queralt CASAS (20 pts, 9 rbds, 10 passes) omniprésente des deux côtés du terrain, les Déferlantes prenaient cette rencontre par le bon bout (6/2, 2’) avant que Shona THORBURN (12 pts, 8 passes, 3 rbds) ne prenne le relais de l’internationale espagnole pour continuer à faire grandir l’écart (11/6, 5’). Un premier acte rondement mené par les nantaises qui terminaient celui-ci par 3 paniers longue distance pour compter 16 points d’avance après 10 minutes de jeu (26/10, 10’). Si dès le début du 2ème quart-temps, Tianna HAWKINS (27 pts, 7 rbds) et ses coéquipières se rapprochaient quelque peu de leurs hôtes (30/20, 14’), Aija PUTNINA (18 pts, 7 rbds) remettait le NRB dans le sens de la marche et Yuliya ANDREYEVA (15 pts, 3 rbds) offrait 20 unités d’avance aux siennes (42/22, 18’). A la mi-temps, les Déferlantes avaient déjà fait une bonne partie du travail (52/27, 20’).

De retour sur le parquet, les deux formations se rendaient la pareille, et les nantaises conservaient leur belle avance (59/35, 23′). Katherine PLOUFFE (22 pts, 8 rbds) et les siennes géraient parfaitement les velléités de retour d’Olivia EPOUPA (7 pts, 6 rbds, 6 passes, 3 interceptions) et sa petite bande (66/41, 27′). Toujours aussi efficaces offensivement, les Déferlantes attaquaient cette dernière ligne droite avec 22 points d’avance au compteur après un shoot de buzzer de Queralt CASAS (73/51, 30′). Un avantage conséquent qui permettait à Emmanuel COEURET d’offrir un peu de temps de jeu aux jeunes nantaises, mais cela fut de courte durée puisque les toulousaines profitaient des quelques approximations nanto-rezéennes pour réduire l’écart (78/64, 35′ – 82/69, 37′) et continuer à croire un improbable hold-up. Mais finalement, il y aura plus de peur que de mal pour Margaux GALLIOU-LOKO (12 pts, 4 rbds, 3 passes) et co’ qui s’offraient une fin de partie à l’image du match qu’elles venaient de livrer (101/80, 40′).

Dans la course au maintien (voire plus), le technicien nantais souhaitait réaliser un sans-faute sur les 5 prochains matchs à venir. Et le moins qu’on le puisse dire, c’est que les filles l’ont parfaitement écouté en réalisant une performance aboutie ce soir. Prochain objectif, le derby face à l’UFAB dans 10 jours.

Les statistiques de la rencontre

Crédit Photo : Xavier LECOINTE

NRB - TMB

Attachment

NRB - TMB 12661760_788096091302183_769261389230620839_n

Leave a Comment

(required)

(required)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.