Le NRB a manqué de mordant

Le NRB a manqué de mordant

Avant de partir pour quelques jours de repos, le NRB se déplaçait entre Rhône et Saône pour tenter de se rapprocher un peu plus du Top 8.

Dans la salle Mado Bonnet, la rencontre débutait sur un rythme élevé mais sans qu’aucune formation n’arrive à prendre les devants (6/6, 3′). La suite de ce premier quart-temps était un véritable mano à mano entre lyonnaises et nantaises au cours duquel Katherine PLOUFFE (14 pts, 14 rbds) et ses coéquipières sortaient en tête après les 10 premières minutes (14/15, 10′). Le début du deuxième quart-temps tournait à l’avantage de Latoya WILLIAMS (25 pts) et co’ qui faisaient rapidement le break (25/18, 14′). Un écart entre les deux équipes qui allait continuer à prendre de l’ampleur (39/23, 19′) sous l’impulsion d’Esther NIAMKE (8 pts, 5 rbds), avant que les Déferlantes ne profitent des derniers instants de cette mi-temps pour réduire leur retard (39/28, 20′).

Au retour des vestiaires, les nantaises ne parvenaient pas à recoller mais ne laissaient pas leurs hôtes s’échapper pour autant (44/33, 24′). Moment alors choisi par Shona THORBURN (8 pts, 3 passes) pour faire parler la poudre et ramener les siennes de le sillage du LBF (44/40, 25′). Obligée de poser un temps-mort, Marina MALJKOVIC mettait un frein à la remontée nanto-rezéenne, et ses joueuses stoppaient l’hémorragie (48/43, 27′) avant de reprendre leurs distances (54/45, 29′) grâce à une domination dans la raquette. Néanmoins, tout restait possible pour Margaux GALLIOU-LOKO (10 pts, 3 rbds) et consorts avant d’attaquer la dernière période. En manque d’adresse, notamment derrière la ligne à 3 points (13 % à 2/15), le NRB voyait les lyonnaises repasser la barre symbolique des 10 points d’avance (59/49, 33′). Alors que l’espoir d’un incroyable finish était toujours possible, la machine nantaise s’est complètement enrayée, et plus rien ne fonctionnait côté nanto-rezéen. La fin de match était complètement à sens unique, et l’addition était lourde à digérer pour Emmanuel COEURET et sa troupe (84/55, 40′).

Un match à oublier pour Queralt CASAS et ses amies qui devront profiter de quelques jours de repos (sauf pour Aija PUTNINA, retenue avec la sélection lettone) pour recharger les batteries avant d’attaquer une fin de saison palpitante à jouer avec une 1/2 finale de Coupe de France (à Montpellier) et une place au Challenge Round à aller chercher.

Les statistiques de la rencontre

Crédit Photo : Xavier LECOINTE

Attachment

NRB

Leave a Comment

(required)

(required)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos partenaires