Ready to challenge

Les Déferlantes ont fait le plus dur en remportant leurs deux derniers matchs de championnat. Un impératif qui leur a ouvert les portes du Challenge Round et d’une demi-finale face aux voisines d’Angers. Si l’UFAB est favori, les joueuses d’Emmanuel Coeuret joueront le coup à fond pour tenter de se qualifier une nouvelle fois pour l’Eurocup.

Une demi-finale en forme de récompense

Arras et Calais écartés, le NRB termine a une belle huitième place en championnat. Assez inespéré, étant donné le début de saison difficile et la succession de blessures auxquels l’équipe d’Emmanuel Coeuret a du faire face tout au long de la saison. Avec un effectif restreint, les nanto-rezéennes se donnent donc une chance supplémentaire de récupérer l’Eurocup la saison prochaine. Pour se faire et surtout pour éviter une éventuelle qualification sur tapis vert, les partenaires de Sarah Michel (21pts de moyenne sur les quatre derniers matchs) devront se qualifier pour la finale du Challenge Round et donc sortir de la course les angevines.

Sur la saison les deux formations ont toutes les deux remporté une confrontation. Si l’on s’en tient uniquement au classement l’UFAB réalise une belle saison et bénéficie, logiquement, de la faveur des pronostics. Emmené par Lizanne Murphy, MVP étrangère du championnat, et l’intérieure US Rebecca Tobin, David Girandière dispose d’une force de frappe étrangère indéniable. Mais les violettes ne se résument pas uniquement à ce duo. Entouré de joueuses françaises de talent comme l’ancienne Déferlante, Camille Aubert, le technicien angevin a su mener sa formation vers la cinquième place au classement après seulement deux saisons en LFB. Une particularité qui n’est pas sans rappeler le NRB version Buffard, 5ème en 2010 après avoir lutté pour sa première saison dans l’élite.

Le mental comme principal atout

Pour autant si l’UFAB est intrinsèquement plus fort que les ligériennes, dans les faits, les partenaires d’Aurélie Bonnan ont des qualités à faire valoir. A commencer par un mental à tout épreuve. La dernière rencontre entre les deux équipes en terres angevines avait d’ailleurs bien failli tomber dans l’escarcelle des Déferlantes pourtant privées de Thorburn et Skuballa. Dos au mur, les joueuses d’Emmanuel Coeuret sont capables de puiser dans des ressources insoupçonnées et de vaincre des équipes supposées plus fortes. Basket Landes et Villeneuve d’Ascq peuvent en témoigner. Sachant que cette rencontre pourrait être la dernière de la saison à Mangin, il y a fort à parier que les locales donnent le maximum pour faire plaisir au public et voyager à Angers avec au moins un joker.

Nantes Rezé – UF Angers

Complexe Mangin Sportif – 20h00

Demi-finale de Challenge Round

Leave a Comment

(required)

(required)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.