Les Déferlantes au Hainaut pour la passe de 4

Après la belle victoire devant leur public face à Mondeville, les joueuses d’Emmanuel Coeuret doivent encore poursuivre l’ascension en gagnant au Hainaut.

LE NRB DANS UNE BONNE PASSE

 

En affichant un collectif soudé et une implication dans l’effort, les nanto-rezéennes sont parvenues à maîtriser l’équipe de Mondeville avec efficacité le week-end dernier, offrant aux Déferlantes une troisième victoire consécutive et l’espoir de réussir à se qualifier pour le Challenge Round. La très bonne prestation offerte par la canadienne Shona Thorburn, joker médical en l’absence d’Isis Arrondo, donne un nouveau souffle évident à une équipe du NRB transformée depuis quelques semaines.

Cependant, les filles d’Emmanuel Coeuret gardent la tête sur les épaules et continuent de préparer chaque match avec la même intensité. Comme l’a très bien souligné la capitaine Aurélie Bonnan « il faut jouer avec nos qualités, il faut continuer match après match d’avancer, tant mieux si ça nous sourit en fin de saison ».

De quoi motiver les troupes pour accrocher un match face à un moins bien classé dans l’optique des futures rencontres qui seront d’un tout autre acabit. (Villeneuve, Angers, Bourges, Montpellier, Arras…).

Ne pas prendre le Hainaut à la légère

 

Si le match aller (victoire 82-65) avait été, dans l’ensemble, bien maîtrisé par les Déferlantes, cette 20ème journée de championnat ne sera, pour autant, pas forcément la plus facile à manœuvrer.
Posté en zone de relégation (13ème place du classement, à 5pts du NRB) depuis plusieurs journées déjà, le groupe de Fabrice Fernandes doit encore tout faire pour sauver sa peau. Dans la tourmente depuis déjà quelques rencontres, notamment avec un changement de coach à mi-saison et une défaite contre le petit dernier du classement Calais, les joueuses du SAHB, emmenées par le duo de choc Astou Traore (16.3 pts en moyenne) et Pauline Akonga (14.2 pts en moyenne), restent à la portée des seagirls du COB. C’est donc avec l’énergie du désespoir que les hennuyères recevront le NRB.

“Ce serait une erreur de penser que cette rencontre va être simple. Nous, on se prépare à un match difficile.” A.Bonnan

Face à la charnière intérieure Akonga/Traoré, les Déferlantes pourront y opposer Aurélie Bonnan, capitaine combattante et décisive lors des dernières rencontres du Nantes Rezé Basket. Autour d’elle les Sarah Michel, Maggie Skuballa et autres Emilija Podrug devront apporter leur pierre à l’édifice pour espérer faire la passe de quatre.

Saint Amand Hainaut Basket – Nantes Rezé Basket
Samedi 28 février – 20h00

Leave a Comment

(required)

(required)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.