Place à la réception de Montpellier pour des Déferlantes qui voudront réaliser un gros coup afin de repositionner dans la course au maintien.

Leia DONGUE trop juste après sa blessure à la cheville de samedi dernier, c’est Ify IBEKWE (6 points, 8 rebonds) qui intégrait le collectif pour cette rencontre face aux Gazelles. L’internationale nigérienne s’illustrait rapidement, notamment en défense, et le NRB débutait bien son match (5/2, 2′). Malgré quelques occasions pour creuser encore plus l’écart, le NRB voyait Diandra TCHATCHOUANG (8 points, 7 rebonds) égaliser (7/7, 5′) mais Ziomara MORRISON (22 points, 8 rebonds) ne l’entendait pas de cette oreille (11/7, 6′). Agressives offensivement , Myisha HINES-ALLEN (30 points, 14 rebonds) et ses partenaires profitaient de leurs très nombreux rebonds offensifs pour s’emparer du leadership (14/16, 9′), mais c’était bien le NRB qui virait en tête après le premier acte (19/18, 10′). Le retour au jeu était brouillon des deux côtés du terrain, et Ana DABOVIĆ (13 points, 12 passes) prenait les choses en mains pour mettre ses partenaires devant (21/24, 13′) et creuser un mini-break dans la foulée (23/28, 14′). Aurélie BONNAN prenait alors un temps-mort afin de donner les solutions à son collectif et cela portait ses fruits (28/31, 15′). Néanmoins, le NRB ne parvenait pas à recoller totalement et restait à une possession derrière (32/35, 18′). La fin de mi-temps tournait finalement à l’avantage de montpelliéraines qui rentraient aux vestiaires avec l’avantage (34/40, 20′).

Le troisième acte ne débutait pas de la meilleure des façons pour des Déferlantes qui encaissaient un 7/2 qui ne plaisait pas au staff ligérien (36/47, 22′). Trop permissives en défense, les nantaises ne parviennent pas à contrôler jeu de transition de Mamignan TOURÉ (14 points, 4 interceptions) et co’ qui ne manquent pas les ocrassions (38/52, 24′). Cependant, avec leurs qualités et l’envie, Romana HEJDOVA (14 points, 9 rebonds) et ses partenaires s’accrochaient et revenaient totalement dans la partie (50/54, 27′). Le temps-mort posé par Thibaut PETIT était bon puisque ses protégées stoppaient la série du NRB (52/57, 29′) et terminaient mieux ce troisième quart-temps (52/59, 30′). Pour aller chercher la victoire, Marie MANÉ (6 points, 5 passes) et les nantaises allaient devoir réaliser un dernier quart quasi-parfait et l’entame allait dans ce sens (56/61, 32′). Pour autant, le doute ne s’installait pas dans les têtes des joueuses du BLMA qui reprenaient un petit matelas d’avance (56/65, 33′). A l’approche du money-time, le NRB pouvait toujours y croire (61/67, 36′) mais gâchaient trop de ballons en route (61/71, 37′). Ainsi, les Gazelles venaient s’imposer à la Trocardière (66/83, 40′).

Toujours dans le coup, les Déferlantes ont joué leur chance à fond mais, ce soir, les trop nombreuses occasions loupées de se rapprocher voire de passer devant ont coûté cher au final.

 

crédit photo : Corentin Malary