Deuxième “derby” de la semaine pour des Déferlantes qui voudront s’imposer pour la première fois de la saison hors de leurs bases.

Le match débutait par un coup dur pour Bintou DIEME-MARIZY obligée de quitter le terrain après un coup reçu au niveau du visage. Cela déstabilisait quelque peu des Déferlantes qui voyaient les locales prendre le meilleur départ (6/2, 2′). Les deux équipes mettaient du rythme et dans ces conditions, Virginie BREMONT (10 points, 10 passes) et ses partenaires tiraient leur épingle du jeu (11/3, 5′). Le temps-mort posé par Aurélie BONNAN ne changeait pas la physionomie du match, et le LBB restait devant (15/7, 8′). En fin de quart-temps, Kaleena MOSQUEDA-LEWIS (19 points, 7 rebonds) et Alena HANUSOVA (8 points, 2 rebonds) se répondaient de loin, et Landerneau gardait le leadership (23/13, 10′). Les défenses augmentaient leur pression, et les points avaient du mal à être inscrits (25/15, 13′). Moment alors choisi par Romana HEJDOVA (16 points, 6 rebonds) pour faire trembler les filets de loin, et le NRB revenait dans le sillage de leurs adversaires du soir (27/23, 14′). A la vue de ce scénario, Stéphane LEITE stoppait le jeu et ses filles parvenaient à stopper la dynamique ligérienne (30/25, 16′) avant de reprendre leurs distances (34/25, 17′). Sous l’impulsion de Leia DONGUE (19 points, 5 rebonds), les Déferlantes trouvaient de nouvelles solutions leur permettant de revenir à une petite possession (34/32, 18′) mais restaient derrière au moment de rejoindre les vestiaires (42/36, 20′).

Le retour sur le parquet était équilibré entre les deux formations, le NRB ne parvenant pas à totalement revenir à hauteur des landernéennes (46/41, 23′), et Elodie NAIGRE (18 points, 9 rebonds), de loin, redonnait de l’air aux siennes (51/43, 25′). Cet petit passage à vide ne plaisait pas au staff ligérien qui prenait la décision de donner de nouvelles consignes à son effectif. Plutôt discrète jusqu’à présent, Ziomara MORRISON (10 points, 5 rebonds) s’illustrait pour remettre les Déferlantes dans le bon sens (53/48, 27′) mais la maladresse sous les paniers ou sur la ligne des lancer-francs coûtait chère (59/48, 28′) et permettait à Landerneau d’avoir une belle avance avant la dernière ligne droite (61/50, 30′). Pour aller chercher le succès, Marie MANE (4 points, 5 passes) et ses partenaires allaient devoir un dernier quart-temps à l’image de celui livré mercredi soir mais cela n’en prenait pas le chemin (64/53, 32′). Et lorsque les ligériennes trouvaient les solutions offensivement, elles étaient imitées par les bretonnes sur l’action suivante (69/58, 35′). Le money-time approchant, le NRB se donnait le droit d’y croire, revenant à deux possessions (69/63, 36′). A l’image de Luisa GEISELSODER (17 points, 6 rebonds), le LBB parvenait à résister à la pression (75/68, 39′) et allait logiquement aller chercher la victoire (80/69, 40′).

Jamais devant, les Déferlantes ont fourni les efforts pour recoller mais n’auront jamais réussi à inverser la tendance, s’inclinant en terres bretonnes. Néanmoins, Camille LENGLET et les nantaises vont vite enchaîner avec la réception de Lyon dès mardi.

crédit photo : Loïc L’huillier