Les fêtes terminées, il est venu le temps de se replonger dans la compétition pour des Déferlantes qui se doivent de s’imposer face à Saint-Amand.

Côté nantais :

Après une remise en route amicale face aux voisines vendéennes le week-end dernier, l’heure des matchs officiels est désormais de retour pour les Déferlantes ce samedi avec la formation de Saint-Amand, un concurrent direct au maintien. En fin d’année 2020, les nantaises, en effectif réduit, restaient sur deux belles prestations (à Charleville-Mézières et à Lyon), malheureusement sans succès. Cette trêve de Noël fut l’occasion pour le NRB de se renforcer puisque Romana HEJDOVA et Kaleena MOSQUEDA-LEWIS sont arrivées en terres nantaises pour pallier aux blessures de Samantha HILL et d’Ify IBEKWE. Deux nouvelles joueuses d’expérience connaissant bien le championnat de France qu’Aurélie BONNAN et Camille AUBERT ont du intégrer au sein d’un collectif ligérien qui possède désormais de nouvelles armes, notamment dans le tir extérieur. A cette menace extérieure, il faut rajouter le binôme Ziomara MORRISONLeia DONGUE, toujours très efficace près du cercle, ou encore la très polyvalente Marie MANÉ. Ainsi, le NRB a toutes les atouts dans les mains pour décrocher ce succès qui serait synonyme de pas vers le maintien.

Côté amandinois :

A l’image des Déferlantes, les Green Girls possèdent un bilan comptable d’une victoire pour sept revers et auront à coeur, en fin de saison, d’éviter la relégation. Il faut dire que Fabrice FERNANDES n’est pas chanceux cette saison puisqu’Alexia DUBIÉ et qu’Uju UGOKA n’arrivent pas à se débarrasser de leurs pépins physiques. A cela, il faut rajouter que Matea TAVIC, Andjela DELIC et Jacinta MONROE, arrivées cet été, ont quitté le club lors de ces premiers mois de compétition. Ainsi, le club nordiste a recruté pas moins de trois joueuses en cette période de fêtes, et Pauline LITHARD, Briana DAY, ancienne nantaise, et Elin GUSTAVSSON porteront le maillot vert du SAHB jusqu’à la fin de la saison. C’est donc dans un contexte d’incertitude lié à un effectif qui ne se connaît que très peu que Jasmine BAILEY et co’ arriveront à la Trocardière avec, soyons en sûr, l’ambition de repartir avec le succès.

Sur le papier, les Déferlantes auront l’avantage, mais dans le sport, et encore plus lors d’un match de reprise, la théorie ne veut pas dire grand chose. Ainsi, les nantaises devront obligatoirement mettre le bleu de chauffe pour terminer cette rencontre avec le sourire.

Bon match les filles !!!

La conférence de presse du vendredi 08.01 :