Après leur mauvaise soirée de ce samedi, les Déferlantes n’auront pas eu le temps de gamberger et repartent au combat ce mercredi avec la réception de Montpellier.

Côté nantais :

Lors du match aller, les Déferlantes avaient presque réussi l’exploit, ne craquant que sur la dernière action. Et elles se verraient bien inverser le scénario pour ce match retour. Pour cela, il faudra faire preuve d’abnégation, de caractère et que Camille LENGLET et ses partenaires soient prêtes à livrer un combat pendant 40 minutes, voire plus. Sur la papier, l’effectif du NRB est moins qualitatif mais avec l’esprit d’équipe, tout est possible si les erreurs (pertes de balle, rebonds offensifs) ne sont pas trop nombreuses. Quant à l’effectif, Leia DONGUE, touchée à la cheville, ne devrait pas prendre part à cette rencontre, et le staff nantais pourrait notamment faire appel à Samantha HILL ou Ify IBEKWE pour palier à cette absence. Quoi qu’il en soit, les Déferlantes devront aborder ce match avec un esprit conquérant, et si les efforts ne paient face aux Gazelles, ils paieront face aux candidats directs pour le maintien.

Côté montpelliérain :

Dans l’Hérault, la saison est loin d’être un long fleuve tranquille car de nombreuses joueuses ont rejoint les rangs du BLMA, sans même parfois jouer un seul match officiel. Mais, malgré ces très nombreux changements, Romane BERNIES et ses partenaires réalisent une saison honorable avec un bilan de 8 victoires et 6 revers. Avec notamment une Myishia HINES-ALLEN ultra-dominante sur les parquets de LFB, Thibaut PETIT possède un sacré atout dans son effectif, mais il peut également compter sur le “QI basket” d’une joueuse comme Ana DABOVIĆ ou en encore la fougue de Mamignan TOURÉ qui réalise de très belles choses depuis son arrivée dans l’Hérault. Battues par le leader berruyer dimanche dernier, les Gazelles viendront à Nantes avec l’envie de se racheter, à moins qu’elles aient la tête à leur quart de finale de Coupe de France qui aura lieu samedi prochain.

Bien qu’elles aient toujours leur destin entre les mains, les Déferlantes se doivent de réaliser des “coups” en cette fin de saison afin de s’éviter de jouer des matchs à la vie, à la mort face à Charnay ou à Saint-Amand, et la venue de Montpellier est une belle occasion. Bon match les filles !!!