Après une période sans match qui aura permis de recharger les batteries, les Déferlantes retrouvent la compétition ce mercredi avec la réception des voisines de La Roche-sur-Yon.

Côté nantais :

Ce derby des Pays de la Loire marque le début de la phase retour d’un championnat à l’issue duquel les nantaises ont l’objectif de décrocher leur maintien. Et pour cela, Camille LENGLET et ses partenaires doivent aller chercher un maximum de succès, notamment à domicile. Et cela commence dès cette semaine puisque les Déferlantes ont, lors de la première partie de la saison, montré qu’elles pouvaient être au niveau des grosses écuries de LFB. Pour sortir victorieux de ce derby, le NRB devra une nouvelle fois limiter les pertes de balle, gros défaut de cette saison, et faire en sorte que les moments faibles ne soient pas lourds de conséquences. Et si avant de penser à bien défendre avant de bien attaquer, Aurélie BONNAN sait qu’elle pourra compter sur l’activité intérieure de Ziomara MORRISON ou sur l’adresse extérieure de Kaleena MOSQUEDA-LEWIS pour faire trembler les filets vendéens.

Côté yonnais :

Avec un bilan comptable de 6 succès et 5 revers, les joueuses du RVBC occupent la 6ème place du classement et sont en phase avec leur objectif de début de saison qui était de jouer, dans un premier temps, les playoffs avant de pourquoi pas viser plus haut. Néanmoins, Caroline HERIAUD, qui quittera son nid vendéen en fin d’exercice, et ses partenaires manquent quelque peu de régularité cette année. En effet, capable de battre Montpellier à l’extérieur, elles n’ont pas réussi à trouver le chemin de la victoire au cours de leur « Hub européen » par exemple. A l’image de l’energizer Océane MONPIERRE, de l’expérimentée Marielle AMANT ou de la toujours très juste Soana LUCET, Emmanuel BODY peut s’appuyer sur un collectif très homogène qui sait tirer profit des failles adverses.

Dans une saison qui ne ressemble à aucune autre, tout est possible, et encore plus lorsqu’il s’agit d’un match de reprise après 3 semaines d’arrêt. Mais gageons que les Déferlantes sauront faire les bons efforts pour s’imposer et bien entamer cette si cruciale phase retour.