Pour leur retour sur les parquets après trois semaines sans match, les Déferlantes accueillaient les Tigresses vendéennes.

Le début de rencontre entre deux équipes dont les attaques parvenaient à prendre les défenses de vitesse était équilibré (4/5, 2′). Au fil des minutes, nantaises et yonnaises resserraient les rangs en défense et les points se faisaient alors rares (6/8, 5′). Kristina HIGGINS (5 points, 3 rebonds) soignait son entrée sur le parquet le RVBC prenait alors deux possessions d’avance (8/14, 7′). Les pertes de balle, toujours trop présentes, empêchaient les Déferlantes de revenir dans le sillage et ce premier quart-temps se terminait sur un tir primé de Clémentine SAMSON (8 points) et l’avantage pour les “visiteuses” (12/18, 10′). Le second acte débutait par trois actions consécutives à trois points pour Romana HEJDOVA (10 points, 6 passes) et co’ qui reprenaient alors les commandes du match (21/20, 12′). Une physionomie de match qui forçait Emmanuel BODY à poser un temps-mort et Caroline HERIAUD (6 points, 9 passes) montrait la voie à suivre (23/27, 14′). C’était alors au tour d’Aurélie BONNAN de stopper le jeu et Ziomara MORRISON (17 points, 10 rebonds) remettait tout le monde sur un pied d’égalité (29/29, 16′). Le mano a mano se poursuivait alors, aucune formation ne voulant l’autre s’échapper (34/34, 19′), mais c’était Océane MONPIERRE (7 points, 5 rebonds) et ses partenaires qui regagnaient les vestiaires avec l’avantage (34/38, 20′).

Point faible des Déferlantes depuis le début de saison, ce début de troisième quart-temps était plutôt bien géré par Bintou DIEME-MARIZY (11 points, 6 rebonds) et le NRB repassait devant au tableau d’affichage (41/40, 23′). Malheureusement, le staff ligérien allait devoir composer avec la problématique de joueuses énormément fautées et voyait les Tigresses appuyer sur l’accélérateur (41/47, 25′). En sortie de temps-mort, le tir primé de Camille LENGLET (3 points) faisait du bien mais Ornella BANKOLE (10 points, 7 rebonds) et ses partenaires trouvaient également les solutions (44/51, 28′). Ainsi, avant d’entamer la dernière ligne droite, les nantaises étaient menées au score (46/54, 30′). En trois actions, Kaleena MOSQUEDA-LEWIS (17 points, 5 rebonds) et ses coéquipières relançaient totalement les débats (54/54, 32′). Et alors que le NRB était repassé devant (57/54, 33′), la fin de match allait devoir se faire sans Ziomara MORRISON, sanctionnée de cinq fautes personnelles. Mais cela ne perturbait pas outre mesure un NRB qui s’échappait au tableau d’affichage (62/54, 35′). Finalement, les Tigresses parvenaient enfin à mettre fin à cette série offensive nantaise (62/56, 36′) mais Leia DONGUE (4 points, 7 rebonds) et co’ semblaient maîtriser leur sujet (67/58, 37′). Le collectif vendéen augmentait alors la pression défensive sur l’ensemble du terrain, mais l’expérience des pensionnaires de la Trocardière était précieuse et le NRB signait sa 3ème victoire de la saison (82/65, 40′).

Grâce à un dernier quart-temps juste exceptionnel, remporté sur le score de 36 à 11, les nantaises s’offrent un succès très important pour le maintien et abordent de la meilleure des façons cette fin de mois de février qui s’annonce musclée.

crédit photo : Corentin Malary