Désormais dos au mur, les Déferlantes conservent néanmoins leur destin entre leurs mains, mais devront réaliser un sans-faute lors des trois derniers matchs, et cela commence ce samedi dans les Ardennes.

Côté nantais: 

Après deux rencontres à supporter ses coéquipières sur le banc, Milica JOVANOVIC devrait faire ses premiers pas avec le maillot du NRB sur les épaules. Et l’internationale monténégrine devrait apporter son expérience et de nouvelles solutions à un collectif ligérien qui, par moments, bafouillent trop son basket pour inquiéter ses adversaires. Et ce sont d’ailleurs ces moments faibles qui coûtent souvent très cher à Marie MANÉ et les nantaises qui doivent, par la suite, redoubler d’efforts pour recoller au score. Pour gagner sur le parquet des Flammes Carolo, le NRB, devra, à l’image de sa saison, faire attention aux pertes de balle, aux rebonds mais également aux fautes qui pénalisent le collectif. Néanmoins, Aurélie BONNAN et Camille AUBERT continueront de s’appuyer sur des valeurs sûres de cette saison, à commencer par le binôme Ziomara MORRISON / Leia DONGUE, toujours très efficient, mais aussi sur Kaleena MOSQUEDA-LEWIS qui connaît bien les Ardennes pour avoir porter le maillot du FCB pendant 4 saisons.

Côté carolomacérien :

Qualifiées pour le Final 4 de l’EuroCup et la finale de la Coupe de France, Amel BOUDERRA et ses partenaires ont une passionnante fin de saison à vivre. Et ce match face au NRB doit permettre au collectif ardennais, d’une part, de se remettre dans le droit chemin après avoir été battu à Tarbes en milieu de semaine et d’autre part préparer les futures échéances. Avec un effectif quantitatif et qualitatif, Romuald YERNEAUX possède de nombreux atouts et de nombreuses possibilités face aux problèmes que pourraient leur proposer nos Déferlantes. Ainsi, le coach des Flammes Carolo peut s’appuyer sur l’expérience d’Endy MIYEM, la jeunesse de Tima POUYE ou encore l’adresse de Sasa CADO, qui a porté le maillot du NRB en fin d’année 2020. Pour les carolomacériennes, le danger de cette rencontre réside peut être dans le fait que leur esprit soit à leur 1/2 finale européenne programmée 6 jours plus tard…

Finalement, l’équation est simple pour des Déferlantes qui doivent gagner leurs 3 prochains matchs pour être certaines d’être en LFB la saison prochain. La mission sera très compliquée mais pas impossible ! Bon match les filles !