Ce mardi, les Déferlantes disputent leur avant-dernier match de la saison, avec une idée derrière la tête : gagner pour continuer à espérer au maintien.

Côté nantais :

Dans les Ardennes, le coup fut dur pour nos nantaises battues au buzzer. Une défaite qui fut source de maux de tête pour Camille LENGLET et ses partenaires mais qui aura aussi démontré que les Déferlantes peuvent s’imposer loin de leur Trocardière. Et même si une victoire en terres landaises ne serait pas synonyme de maintien, elle permettrait au NRB d’arriver en terres amandinoises avec davantage de sérénité. Et pour aller chercher ce succès, Aurélie BONNAN peut compter sur une Kaleena MOSQUEDA-LEWIS qui, malgré un genou douloureux, enchaîne les grosses performances et sur Milica JOVANOVIĆ qui, en l’espace d’un match, a montré tout son talent. A côté de ce binôme très efficient en terres ardennaises, Leia DONGUE et Ziomara MORRISON, plus discrètes le week-end dernier, voudront très certainement apporter davantage au collectif nantais et une Bintou MARIZY dont l’expérience des matchs importants sera un atout non négligeable. Finalement, nous savons que “basketiquement” parlant, le NRB est capable de s’imposer à Mont-de-Marsan, mais l’inconnue réside dans le fait de savoir comment Marie MANÉ et les nantaises auront digérer ce cruel scénario de samedi soir.

Côté landais :

Pour Céline DUMERC et ses partenaires, ce match sera le dernier de la saison régulière avant d’attaquer, ou pas, d’éventuels playoffs. Si ce match devait être synonyme d’adieu pour l’emblématique joueuse tricolore, il ne le sera finalement pas, “Cap’s” ayant décidé de prolonger l’aventure landaise une année de plus. Mais ce duel face aux nantaises sera le dernier pour Miranda AYIM, l’âme de “BL” qui a décidé de tourner la page du basket professionnel. Une soirée teintée d’émotions et dont le résultat final ne sera peut-être la priorité absolue du collectif landais. En effet, après avoir réalisé l’exploit de battre Bourges au Prado, Lidija TURCINOVIC et co’ ont définitivement valider leur place sur le podium de la LFB. Néanmoins, nous savons que Marie-Eve PAGET, Ana SUAREZ ou Katherine PLOUFFE sont avant tout des compétitrices et ne voudront pas laisser filer un match, même sans enjeu fondamental pour elles.

A l’image de leur match de samedi dernier, les Déferlantes doivent attaquer cette rencontre avec le couteau entre les dents et l’envie de conserver leur destin entre leurs mains. Et si elle se fait attendre depuis le début de l’année, vous pouvez le noter, la première victoire de la saison à l’extérieur, ce sont dans les Landes que les nantaises iront la chercher. Bon match les filles !!!