Après leur match à Charleville-Mézières, les Déferlantes ont pris le cap vers Lyon afin d’y défier l’ASVEL en match en retard de la 4ème journée de championnat.

Côté nantais : 

Alors qu’elles étaient à trois minutes de réaliser l’exploit face aux Flammes Carolo, Camille LENGLET et ses partenaires s’attaquent à un autre très gros poisson du basket féminin tricolore. Solidaires, cohérentes et intelligentes dans leur jeu, les nantaises ont réalisé le match quasi-parfait en milieu de semaine et devront tenter de poursuivre sur cette lancée. En effet, si la tâche s’annonce compliquée, le collectif du NRB a montré qu’il pouvait jouer les yeux dans les yeux avec n’importe quelle équipe, et ce malgré les absences et les éléments contraires. Et pour cela, Aurélie BONNAN et Camille AUBERT savent qu’elles peuvent faire confiance aux jeunes pousses nantaises puisque Lisa LAMBERT, Hatoumata DIAKITE ou encore Mariama NIANG ont su prendre les responsabilités au moment où il le fallait et ont apporté des solutions au collectif nantais.

Côté lyonnais :

Marine JOHANNES, Alysha CLARKHéléna CIAK, Nayo RAINCOCK-EKUNWE, Michelle PLOUFFE, voici la liste non exhaustive de joueuses qui portent le maillot de l’ASVEL Féminin et qui prouve à quel point le danger peut venir de partout sur le terrain. En effet, Valery DEMORY pour s’appuyer sur un collectif, peut-être le plus fort du championnat, au sein duquel chaque joueuse peut faire la différence. Outre l’expérience de l’effectif, le club du président Tony PARKER fait aussi la part belle à la jeunesse à l’image de Marine FAUTHOUX qui a la responsabilité de driver tout ce beau monde ou de Juste JOCYTE, seulement 15 ans et future star du basket féminin.

Ce sera mission délicate mais pas mission impossible pour des Déferlantes qui méritent que leurs efforts soient récompensés et qui aimeraient bien offrir à Marie MANÉ un très joli cadeau d’anniversaire !!!

Bon match les filles !!!