Ce premier match du mois de décembre débutait par un 1/8ème de finale de Coupe de France pour des Déferlantes opposées aux Flammes Carolo.

Avec une composition inédite pour débuter cette rencontre, les nantaises peinaient à trouver les automatismes (6/0, 2′). Offensivement, Ziomara MORRISON (22 points, 8 rebonds) prenait le meilleur sur la défense carolomacérienne, et le NRB s’installait alors progressivement dans son match (12/10, 5′). Néanmoins, grâce à une belle adresse, le FCB faisait de nouveau rapidement le break (19/12, 7′). Sur chaque action, les nantaises, à l’image de Mariama NIANG (2 points, 4 rebonds) sous le panier ou de Camille LENGLET (12 points, 5 passes) à l’extérieur, trouvaient de belles solutions pour rester dans le sillage de leurs adversaires après le premier quart-temps (26/20, 10′). Les premières actions du second acte permettaient au NRB de continuer de se rapprocher (26/25, 12′) mais Sasa CADO (11 points, 2 passes) redonnait un peu de couleur à son nouveau collectif (36/25, 13′) obligeant Aurélie BONNAN à stopper le jeu. Une décision qui permettait au collectif ligérien de stopper l’incendie (38/28, 15′) et de reprendre sa marche en avant (40/36, 18′). C’est d’ailleurs sur ce différentiel de 4 unités entre les deux équipes que se terminait le premier acte (44/40, 20′).

Au retour des vestiaires, Endy MIYEM (13 points, 4 rebonds) et ses partenaires augmentaient leur agressivité défensive, et récupéraient des ballons qu’Evelyn AKHATOR (19 points, 8 rebonds) convertissait en points par la suite (51/41, 23′). Remobilisées par leur staff, les Déferlantes repartaient alors immédiatement de l’avant (51/47, 24′) remettant ainsi la pression sur les joueuses des Ardennes. Les petites erreurs empêchaient néanmoins Leia DONGUE (11 points, 6 rebonds) et co’ de totalement recoller, et au contraire, c’était Sigrid KOIZAR (8 points, 3 rebonds) qui faisait trembler les filets (55/47, 27′). La fin de ce troisième quart-temps était alors plus brouillon des deux côtés du terrain, les défenses prenant le meilleur sur les attaques, mais dans ce scénario, le NRB tirait son épingle du jeu pour prendre les commandes du match (57/59, 30′) sur un tir primé de Lisa LAMBERT (8 points). La qualification allait donc se jouer dans une dernière ligne droite stressante (61/59, 33′), d’autant plus qu’aucune équipe ne parvenait à faire la différence alors que le money-time se présentait (66/66, 36′). Dans ce contexte, nantaises et ardennaises allaient chercher les points “faciles” proche du cercle ou sur la ligne des lancer-francs (71/68, 38′). Finalement, l’expérience d’Amel BOUDERRA (4 points, 14 passes) et de ses partenaires aura su faire la différence en cette fin de match.

Diminuées par les nombreuses absences, Marie MANÉ (13 points, 4 passes) et ses partenaires ont tout simplement livré le match parfait avec leurs moyens du soir, et n’auront finalement craqué que dans les trois dernières minutes. Quoiqu’il en soit, ce match a montré que le staff du NRB pouvait compter sur un groupe soudé et volontaire au sein duquel chaque joueuse ne compte pas ses efforts qui seront, à coup sûr, synonyme de succès dans un futur proche.

Photo : Flammes Carolo