Fatal money-time

Dans le cadre de la 3ème journée du championnat, les Déferlantes retrouvaient leur antre de la Trocardière avec la réception de Landerneau.

Les nantaises avaient pour objectif de bien débuter la rencontre, un objectif qu’elles remplissaient en prenant immédiatement le leadership (4/0, 2′). Les actions suivantes étaient quelque peu désorganisées des deux côtés, et le score peinait à évoluer (6/2, 4′) et finalement Virgine BREMONT (3 points, 7 passes) et ses partenaires prenaient les commandes du match (8/9, 5′). L’avantage breton fut de courte durée puisque Ziomara MORRISON (17 points, 8 rebonds), de près, remettaient les siennes dans le droit chemin (14/11, 7′). Un scénario qui ne plaisait pas à Stéphane LEITE qui stoppait le jeu. A l’image de Marie MANÉ (5 points, 2 passes) côté nantais ou Gabriela MARGINEAN (18 points) côté breton, l’adresse extérieure arrivait et le NRB virait en tête après 10 minutes de jeu (22/18, 10′). Profitant des ballons récupérés, Luisa GEISELSODER (13 points, 3 rebonds) et co’ recollaient à une possession (24/22, 12′) et le match perdait alors en justesse technique (26/24, 16′). Malgré un temps-mort posé par Aurélie BONNAN et le soutien des supporters, Samantha HILL (4 points, 2 rebonds) et ses partenaires n’arrivaient pas à changer de rythme, ni à creuser un véritable écart (30/26, 18′). En fin de mi-temps, les Déferlantes parvenaienent à trouver les solutions face à une défense landernéenne agressive et ainsi garder l’avantage (37/32, 20′).

Au retour des vestiaires, c’était Leia DONGUE (17 points, 8 rebonds) qui montrait tout son envie et sa détermination mais Ezinne KALU (15 points, 7 interceptions) répondait présente de l’autre côté du terrain (41/36, 23′) et Landerneau revenait totalement dans le match (41/40, 24′). Voyant son collectif en manque de solution, le staff du NRB tentait d’aider ses joueuses mais Élodie NAIGRE (12 points, 6 rebonds) égalisait quelques minutes plus tard (45/45, 27′). C’est alors que Camille LENGLET (6 points, 2 passes) entrait en action pour redonner un peu d’air à un effectif nanto-rezéen en panne d’inspiration (49/47, 29′) qui gardait néanmoins une possession d’avance avant le dernier acte (52/49, 30′). Le sort de la rencontre allait donc se décider au cours des dix dernières minutes que les deux équipes débutaient en se répondant action après action (56/53, 32′). Dans ces moments où chaque ballon brûle les doigts, Bintou DIEME-MARIZY (12 points, 6 passes) amenait son expérience et son sang-froid pour laisser les siennes dans le match (58/56, 35′). Néanmoins, c’était le LBB qui entamait le money-time avec l’avantage (60/63, 36′). Offensivement, les Déferlantes ne trouvaient plus les bonnes situations et les ballons perdus étaient convertis en points par les bretonnes (60/70, 39′). Et malheureusement, l’écart était trop important pour pouvoir le combler dans la dernière minute de jeu (63/76, 40′).

Totalement dans leur match pendant 35 minutes, les nantaises ont perdu pied dans le money-time laissant filer le succès dans les mains adverses.

Attachment

IMG_3256-1

Leave a Comment

(required)

(required)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.