Deux à la suite

Deux à la suite

Deuxième rendez-vous consécutif à la Trocardière pour des Déferlantes qui, face à Landerneau, voulaient confirmer leur succès acquis la semaine dernière.

En place défensivement, les Déferlantes entamaient bien cette rencontre en allant chercher les solutions proches du cercle (6/2, 2′). Petit à petit, les joueuses de Landerneau parvenaient également à trouver des espaces leur permettant de rester dans le sillage des nantaises (8/6, 4′). Dès lors, les débats s’équilibraient et Ezinne KALU (18 points, 5 passes) remettait tout le monde sur un pied d’égalité (11/11, 5′). Les deux équipes étaient énormément sanctionnées par un corps arbitral très peu permissif, et les lancer-francs de Jacinta MONROE (17 points, 11 rebonds) redonnait l’avantage au NRB (17/16, 8′). Ainsi, à l’issue de ce premier quart-temps très haché, les Déferlantes viraient en tête (21/20, 10′). En début de second acte, le LBB prenait les commandes du match pour la première fois cet après-midi (21/22, 11′) mais l’avantage breton fut de courte durée (25/22, 12′). La mauvaise nouvelle nous venait de Clarince DJALDI-TABDI (2 points, 2 rebonds) qui commettait sa 3ème faute très rapidement mais Nabala FOFANA (6 points, 11 rebonds) prenait parfaitement le relais de sa coéquipière (32/24, 14′). La dynamique était alors ligérienne et si Taylor WURTZ (8 points) tentait de donner à un second souffle à son équipe (35/29, 16′), la réponse nantaise était immédiate (40/29, 17′). La fin de cette mi-temps était moins jolie “basketement” parlant, mais les Déferlantes conservaient leur beau petit matelas d’avance (43/31, 20′).

De retour sur le parquet, Virginie BREMONT (5 points, 5 rebonds) et co’ montraient un meilleur visage, réduisant ainsi leur déficit (43/36, 23′). Un scénario qui ne plaisait pas à Emmanuel COEURET qui posait alors un temps-mort afin de remobiliser son collectif qui parvenait à stopper l’embellie bretonne (45/38, 25′). Les contacts étaient de plus en plus présents, mais les Déferlantes, à l’image d’Antonia DELAERE (8 points, 4 rebonds) gardaient la tête froide pour reprendre un avantage de dix unités (53/43, 29′). Ce troisième acte se terminait par un tir primé de Merve AYDIN (22 points, 5 passes), et le NRB pouvait attaquer ce dernier quart-temps avec sérénité (56/43, 30′). Ce début de dernier quart-temps était plutôt bien géré par des nanto-rezéennes qui conservaient leurs 10 points d’avance (58/48, 32′). L’enjeu prenait le pas sur le jeu, les attaques peinant à trouver les solutions, mais Ronni WILLIAMS (11 points, 6 rebonds), côté nantais, offrait une bouffée d’oxygène à toute la Trocaridère (60/50, 36′). Néanmoins, après un “2+1”, la menace d’un retour d’Ashley BRUNER (12 points, 10 rebonds) et co’ restait présente (60/55, 38′). Finalement, malgré d’énormes sueurs froides, le NRB avait les nerfs solides, ne craquant pas sur la ligne, et surfait vers un deuxième succès consécutif, une première cette année (70/64, 40′).

A l’image de leur succès face à Tarbes, les Déferlantes ont d’abord construit leur victoire en défense avant de faire le job en attaque. Un nouveau résultat positif qui va encore apporter de la confiance à un groupe dont l’appétit vient en mangeant.

Photo : Shoot’lo

Attachment

DSC_0774 DSC_0833

Leave a Comment

(required)

(required)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.