Le sourire retrouvé

Le sourire retrouvé

La phase aller du championnat se terminait ce dimanche pour les Déferlantes qui accueillaient les voisines de La Roche-sur-Yon avec l’envie de retrouver le chemin du succès.

Les deux équipes entamaient cette rencontre sur un rythme élevé mais l’adresse n’était pas encore au rendez-vous (2/2, 3′). Ce sont finalement Clarince DJALDI-TABDI (25 points, 8 rebonds) et les nantaises qui réalisaient un premier break (8/2, 4′) notamment grâce à leurs bons ballons récupérés en défense. Les joueuses vendéennes ne trouvaient pas de solutions offensivement et Emmanuel BODY se devait de stopper le jeu pour aider son collectif (12/2, 6′). Une bonne décision puisque de loin, Soana LUCET (17 points, 6 rebonds) et Caroline HERIAUD (21 points, 4 passes) faisaient trembler les filets (14/8, 8′). En fin de quart-temps, les Déferlantes trouvaient un second souffle leur permettant de conserver un petit avantage au tableau d’affichage (17/13, 10′). En début de deuxième acte, Jacinta MONROE (27 points, 16 rebonds) prenait les choses en mains offensivement, permettant ainsi au NRB de conserver le leadership (23/18, 13′). Dans le sillage de leur intérieure, les nantaises s’offraient une nouvelle fois un matelas de 10 points d’avance (28/18, 15′). Kendra CHERY (11 points, 7 rebonds) parvenait à stopper la dynamique nanto-rezéenne et le RVBC se rapprochait de nouveau au score (30/25, 17′). Les tirs primés et la défense tout terrain des Tigresses posaient des problèmes à des nantaises qui voyaient leur avance se réduire (32/30, 18′). Les débats se musclaient en fin de mi-temps, mais Nabala FOFANA (5 points) et co’ avaient du répondant et viraient en tête au moment de regagner les vestiaires (37/32, 20′).

Le retour sur le parquet était à mettre au crédit de Marielle AMANT (10 points, 5 passes) et de ses coéquipières qui recollaient très vite au score (37/37, 22′) avant de prendre les commandes du match (37/40, 23′). Un scénario qui forçait Emmanuel COEURET à poser un temps-mort permettant de stopper l’hémorragie (40/44, 25′). Malheureusement, le sursaut n’était que de courte durée, les vendéennes continuant d’appuyer sur l’accélérateur (40/53, 26′) notamment grâce à une insolente adresse extérieure. Avec orgueil, les Déferlantes trouvaient de nouvelles solutions et allaient profiter de deux fautes techniques sifflées à l’encontre d’Océane MONPIERRE (2 points) pour refaire surface (48/55, 28′) et c’est sur cet écart de 7 unités que se terminait le troisième quart-temps (52/59, 30′). Pour aller chercher la victoire, le NRB allait devoir réaliser une dernière ligne droite parfaite, et c’est Antonia DELAERE (14 points) qui indiquait la marche à suivre (58/61, 32′). Tout le banc nantais haranguait alors une Trocardière qui allait devoir jouer son rôle dans cette fin de match. Après un temps-mort yonnais, le NRB continuait sa marche en avant, retrouvant ainsi le fauteuil de leader (65/61, 34′) mais la réponse vendéenne, par l’intermédiaire de Jasmine BAILEY (14 points, 7 rebonds), était immédiate (69/70, 35′). Les deux collectifs scoraient sur chacune de leurs offensives rendant l’issue du match totalement indécise et stressante (73/73, 37′). Le money-time était alors brûlant (76/75, 39′) mais les Déferlantes allaient parfaitement gérer ces dernières minutes pour aller décrocher ce joli succès qui fait tellement de bien (83/75, 40′).

Solides en première période, Camille LENGLET (2 points, 4 passes) et ses partenaires ont souffert au retour des vestiaires avant de livrer un dernier acte parfait qui leur a permis de retrouver les clés du succès. Des efforts enfin récompensés pour des Déferlantes qui doivent désormais regarder vers le haut et qui se sont prouvées qu’elles savaient gagner. Good job GIRLS !!!

Photo : Shoot’lo Photographie

Attachment

49C7891C-C42E-47D9-B183-3F20C2596EE7

Leave a Comment

(required)

(required)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.