Trop dans la réaction, pas assez dans l’action

Trop dans la réaction, pas assez dans l’action

Ce vendredi, les Déferlantes se déplaçaient dans le Nord pour y défier les Guerrières de Villeneuve d’Acsq et avec la volonté de s’imposer face à un adversaire qui possédait le même bilan comptable.

Des deux côtés du terrain, les premières actions étaient quelque peu brouillonnes, et aucune formation n’arrivait à prendre le meilleur (2/2, 3′). Les minutes suivantes étaient du même acabit, même si Lisa BERKANI (11 points, 4 passes) soignait sont entrée sur le parquet du Palacium (11/7, 5′). L’avantage villeneuvois fut de courte durée puisque les Déferlantes, dans le sillage de Clarince DJALDI-TABDI (14 points, 4 rebonds), réagissaient immédiatement (11/12, 6′). Le mano a mano se poursuivait alors, l’ESBVA reprenant le leadership quelques actions plus tard (19/18, 9′) et le conservant jusqu’à la fin du premier quart-temps (22/18, 10′). Le début du deuxième acte (24/18, 11′) ne plaisait pas du tout à Emmanuel COEURET qui posait très vite un temps-mort afin de remobiliser un effectif qui retrouvait des couleurs (26/24, 13′). Un scénario qui poussait Rachid MEZIANE, le coach nordiste, à stopper le jeu. Une décision qui n’empêchait par le NRB d’égaliser (26/26, 15′) avant que sous l’impulsion de Christelle DIALLO (9 points, 5 rebonds), les Guerrières ne refassent un mini-écart (32/28, 18′) qui ne faisait qu’augmenter en fin de mi-temps (38/28, 20′).

De retour des vestiaires, les nantaises devaient montrer un nouveau visage mais Keisha HAMPTON (16 points, 5 rebonds) répondait à Merve AYDIN (15 points, 7 passes) et l’écart restait inchangé (41/31, 22′). défensivement Jacinta MONROE (19 points, 9 rebonds) et ses partenaires parvenaient à contrarier les offensives nordistes, et petit à petit, les Déferlantes comblaient leur déficit (43/40, 26′). Sentant le souffle ligérien sur leur nuque, Mame Marie SY DIOP (10 points, 9 rebonds) et co’ appuyaient de nouveau sur l’accélérateur afin de retrouver leur matelas d’avance (51/40, 28′). L’hémorragie stoppée (51/44, 29′), tout restait encore possible lors de la dernière ligne droite de la rencontre (52/44, 30′). D’un tir primé et grâce à une belle agressivité vers le cercle, Antonia DELAERE (13 points, 4 rebonds) entretenait l’espoir nanto-rezéen (57/50, 33′). Alors que le money-time pointait le bout de son nez, tout restait possible à condition que les Déferlantes ne gâchent plus les occasions de se rapprocher (59/53, 35′). Aucune équipe ne voulait alors céder du terrain à l’autre (63/57, 37′ – 66/60, 38′) et la fin de match s’annonçait stressante pour tout le monde. Malheureusement, Camille LENGLET (2 points, 7 passes) et ses partenaires n’auront pas réussi à inverser la tendance, et s’inclinent en terres nordistes (71/63, 40′).

Une nouvelle fois, les Déferlantes auront été dans la réaction plutôt que dans l’action, et elles se seront essoufflées à essayer de revenir au score. Cette défaite fait mal au classement mais gageons que les filles ont les ressources pour repartir de l’avant au plus vite.

Photo : Shoot’lo

Attachment

OPEN NRB HAINAUT_-32

Leave a Comment

(required)

(required)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.