Pas si loin que cela

Pas si loin que cela

Après 3 semaines sans match, les Déferlantes retrouvaient le parquet de la Trocardière avec la réception de la formation du LDCL ASVEL Féminin.

Les premières minutes du match étaient équilibrées entre deux équipes qui peinaient à convertir leur actions offensives en points (5/5, 4′). Petit à petit, les lyonnaises, à l’image d’Héléna CIAK  (8 points, 3 rebonds) prenaient le meilleur dans la raquette ligérienne, leur permettant de créer un premier mini-break (9/14, 5′). Marine JOHANNES (12 points, 5 passes) prenait le relais de sa coéquipière, et les lyonnaises continuaient de creuser l’écart (11/18, 7′) obligeant Emmanuel COEURET à poser un temps-mort. Si Paola FERRARI (10 points, 6 passes) tentait de sonner la révolte côté nantais, Clarissa DOS SANTOS (14 points, 3 interceptions) trouvait trop facilement la solution en attaque pour les rhodaniennes (13/22, 8′). Ce premier quart-temps se terminait sur un écart de 8 points entre les deux formations (17/25, 10′). Le nombreux public présent ce soir donnait de la voie, et les Déferlantes s’accrochaient au tableau d’affichage (20/27, 13′). Antonia DELAERE (19 points, 4 rebonds) et ses partenaires avaient les occasions pour réduire cet écart, mais c’était finalement Michelle PLOUFFE (12 points, 7 passes) et co’ qui conservaient leur avance (22/34, 15′). De loin, comme de près, Jacinta MONROE (22 points, 9 rebonds) s’illustrait permettant au NRB de rester à distance respectable (27/39, 18′). En fin de mi-temps, les joueuses de Valery DEMORY appuyaient sur l’accélérateur et regagnaient les vestiaires avec un avantage de 18 unités (27/45, 20′).

Malgré les trop nombreux rebonds offensifs laissés à leurs adversaires du soir, Merve AYDIN (10 points, 3 passes) et ses coéquipières débutaient mieux cette seconde partie de match (32/47, 23′). Un scénario qui forçait le staff de l’ASVEL à stopper le jeu, et la dynamique ligérienne(36/52, 25′) était stoppée par Julie ALLEMAND (11 points, 7 rebonds). Malgré l’écart, les ligériennes continuaient de se battre avec leurs armes mais à chaque fois, les lyonnaises parvenaient à trouver les solutions (42/58, 28′). Finalement, les nantaises remportaient ce 3ème quart-temps mais l’écart restait conséquent (44/60, 30′). S’il était compliqué de croire à la victoire, Nabala FOFANA (2 points, 2 rebonds) et les nantaises se donnaient le droit d’y croire en résultats un bon début de dernier acte (48/60, 31′). Remobilisées par leur coach, les lyonnaises de Lidija TURCINOVIC (11 points, 3 rebonds) refroidissaient la volonté de come-back ligérien (50/66, 34′). Les Déferlantes faisaient alors parler la poudre de loin et revenaient depuis bien longtemps à 10 points de leurs adversaires (61/71, 37′). Camille LENGLET (3 points, 3 passes), toujours derrière la ligne à 3 points continuait d’alimenter le score du NRB (66/75, 38′). Sentant le danger, l’ASVEL allait provoquer les fautes pour aller chercher des “points faciles” sur la ligne (69/77, 39′) et finalement la victoire (72/78, 40′).

Dans un tel scénario, on peut voir le verre à moitié plein ou à moitié vide, mais nous devons retenir le fait que les nantaises nous ont une nouvelle fois montré leurs qualités de courage et de vaillance qui, soyons-en sûr, les guideront vers le succès très prochainement.

Photo : Gaëtane

Attachment

fullsizeoutput_1c1d

Leave a Comment

(required)

(required)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.