Nantes-Rezé – LDLC ASVEL Féminin : les échos du match

Nantes-Rezé – LDLC ASVEL Féminin : les échos du match

La parenthèse internationale terminée, il est temps de retrouver nos Déferlantes qui, ce vendredi, accueillent les lyonnaises, championnes de France en titre, dans une salle de la Trocardière annoncée en feu.

Côté nantais :

Ces trois semaines sans jouer ont permis aux nantaises “de se reposer, de refaire le plein d’énergie mais également de bien travailler” avance Jacinta MONROE qui ne cache pas son envie d’enfin retrouver la compétition. Ce retour sur les terrains s’effectuera avec la réception d’un cador du championnat, mais que les nantaises avaient battu l’an passé et nous savons que dans le sport, “nothing is impossible”. Pour créer l’exploit, l’intérieure US du NRB et Emmanuel COEURET sont d’accord sur le fait “que l’équipe devra faire preuve de consistance pendant 40 minutes, et surtout restreindre les temps faibles” qui pourraient avoir de lourdes conséquences au tableau d’affichage. Néanmoins, les Déferlantes abordent cette rencontre “avec un état d’esprit positif et la volonté de bien débuter une série de matchs importants jusqu’à Noël”. Ainsi, le staff ligérien va pouvoir compter sur les retours d’Antonia DELAERE et de Paola FERRARI mais devra se priver de Lisa DUFON et de Julie FORESTIER, toutes deux blessées à l’index.

Côté lyonnais : 

Champion de France en titre, l’effectif lyonnais a peu évolué cet été mais s’est considérablement renforcé avec les arrivées des internationales françaises que sont Marine JOHANNES et Héléna CIAK. A ses deux renforts, nous pouvons ajouter Lidija TURCINOVIC qui, après une saison blanche, va effectuer son retour en terres nantaises. Avec ce collectif impressionnant, Valery DEMORY “possède de nombreuses solutions de jeu, lui permettant de répondre aux différents scénarios d’un match de basket”. Néanmoins, avec 5 joueuses mobilisées par leurs différentes sélections lors de cette trêve internationale, l’état physique des troupes peut être très différent d’une joueuses à l’autre et faire que la machine lyonnaise s’enraye un peu.

Plus de 2000 places ont d’ores et déjà été vendu pour ce match qui s’annonce chaud bouillant et avec une folle ambiance. Et les Déferlantes auront besoin de tout votre soutien, pendant 40 minutes pour aller chercher une deuxième victoire en championnat. Bon match les filles !!!

Photo : Association Shoot’Lo.

Attachment

NRB

Leave a Comment

(required)

(required)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.