Maître de son destin

Maître de son destin

Pour cet avant-dernier match de la saison, les Déferlantes accueillaient la formation du Hainaut avec l’ambition de rester en vie et de se donner le droit de continuer à croire au maintien.

Dans ce match ô combien important pour les nantaises, Michaela STEJSKALOVA (11 points, 5 rebonds) et ses partenaires débutaient bien (10/4, 3′) et se mettaient en confiance. Si tout allait bien en attaque, les Déferlantes ne parvenaient à bloquer les offensives des joueuses du Hainaut qui restaient en embuscade (13/12, 5′) grâce notamment à leur jeu rapide. Les débats étaient alors très équilibrés, et après un tir primé de Mélanie PLUST (6 points), tout le monde se retrouvait dos à dos (19/19, 8′) avant que les “Green Girls” ne prennent les commandes du match après le même scénario (21/24, 9′). Après un temps-mort posé par Aurélie BONNAN, les ligériennes fermaient l’accès au panier et finissaient ce quart-temps avec l’avantage (25/24, 10′). En début de deuxième acte, le rythme du match s’accélérait, et cela profitait à Ashley BRUNER (24 points, 5 passes) et ses partenaires (30/32, 12′) qui utilisaient les largesses dans la défense du NRB. Malgré quelques approximations dans leur jeu, Rachel HOLLIVAY (20 points, 7 rebonds) et ses coéquipières faisaient preuve d’une abnégation qui portait ses fruits au tableau d’affichage (40/34, 16′). Ne trouvant plus de solutions dans le jeu, les joueuses du Hainaut augmentaient leur agressivité offensive pour provoquer les fautes mais l’adresse sur la ligne n’était pas présente (42/34, 19′). C’est d’ailleurs avec cette avance de 8 points que les ligériennes rejoignaient les vestiaires (44/36, 20′).

Après les “citrons”, Ana SUAREZ (15 points, 12 passes) appuyait tout de suite sur l’accélérateur et le NRB repartait du bon pied (50/38, 22′) en faisant preuve d’une belle agressivité des deux côtés du terrain. Ne lâchant pas l’affaire, Laura GARCIA (8 points, 6 passes) et sa petite troupe retrouvaient un second souffle, effectuant ainsi un rapprocher au score (52/46, 24′). Mais cela ne mettait pas le doute dans la tête de “Q” WALLACE (14 points, 4 passes) qui faisait parler son adresse extérieure pour redonner de l’air à toute la Trocardière (60/46, 26′). Nabala FOFANA, très présente ce soir, montrait toutes ses qualités mais Batabe ZEMPARE (13 points, 13 rebonds) en faisait de même de l’autre côté et tout restait possible à l’issue du 3ème quart-temps (70/58, 30′). Il restait alors au NRB à finir le travail lors de cette dernière ligne droite, et malgré les pertes de balle, Clarince DJALDI-TABDI (9 points, 8 rebonds) et co’ parvenaient à conserver à bel avantage (74/65, 33′). La fatigue commençait alors à se faire sentir dans les jambes de Déferlantes qui ne trouvaient plus les solutions et voyaient leurs adversaires revenir à deux possessions (74/68, 35′). Le money-time s’annonçait alors extrêmement stressant mais l’écart restait inchangé alors que les deux dernières minutes se profilaient (76/70, 38′). Mais les Déferlantes ne marquaient plus et Fabrice FERNANDES stoppait le jeu à l’aube de l’ultime minute (76/72, 39′). Le staff ligérien prenait alors la même décision quelques instants plus tard pour offrir des solutions à son collectif qui retrouvait un peu d’oxygène (78/75, 40′). La fin de match était irrespirable et au jeu des lancer-francs, les Déferlantes allaient chercher ce succès si important (81/77, 40′).

Il aurait été très cruel que les nantaises perdent ce match, elles qui ont promis un basket conquérant pendant très longtemps. Mais le succès est à la clé, et tout se jouera au cours des 40 dernières minutes de jeu de cette saison. Avant de se projeter, savourons tout de même cette belle victoire qui apporte de la confiance en vue de cette “finale” de jeudi.

Photo : Shoot’Lo

Attachment

57183787_2391911527747219_8964003686313361408_o

Leave a Comment

(required)

(required)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.