Cela se complique

Cela se complique

La “phase aller” de ces PlayDowns se terminaient en Normandie pour des Déferlantes qui pouvaient, en cas de succès, valider à 99% leur maintien en LFB.

La soirée commençait par une mauvaise nouvelle avec la blessure de Camille LENGLET à l’échauffement. Pourtant vite sanctionnées par les fautes, les joueuses du NRB prenaient le meilleur départ, notamment grâce à une belle adresse extérieure (3/11, 3′). Néanmoins, à l’image de Kristen MANN (12 points, 8 passes), les joueuses de Mondeville ne tardaient pas à réagir (10/13, 5′). Les débats s’équilibraient alors, mais le NRB parvenait à conserver l’avantage au tableau d’affichage (12/17, 7′). Une avance que “Q” WALLACE (21 points, 3 rebonds) et ses partenaires gardaient jusqu’à la fin du quart-temps (18/22, 10′). En début de second acte, l’USOM continuait de mettre la pression et passait devant (26/25, 12′) grâce à un tir primé d’Ana TADIC (14 points, 4 rebonds), obligeant Aurélie BONNAN à poser un premier temps-mort. De loin, Amandine MICHAUD (9 points, 2 rebonds) remettait tout le monde sur un pied d’égalité (30/30, 14′) et aucune équipe n’arrivait à faire la différence (34/33, 15′). Finalement, ce sont Myriam DJEKOUNDADE () et co’ qui, plus en réussite, faisaient le break alors que la mi-temps se profilait à l’horizon (41/36, 18′). Un différentiel que les Déferlantes allaient néanmoins parvenir à réduire avant de rentrer aux vestiaires (44/42, 20′).

A l’image du début de match, les Déferlantes rentraient plutôt bien dans cette seconde mi-temps, mais les Kim GAUCHER-SMITH et ses partenaires également (48/46, 22′). Les contacts se durcissaient, les défenses prenaient alors le meilleur sur des attaques en panne d’inspiration et le score n’évoluait plus. Ana SUAREZ (13 points, 5 rebonds) et les nantaises n’y arrivaient plus en phase offensive, et les normandes en profitaient pour de nouveau s’échapper (54/46, 27′). Le staff nanto-rezéen devait alors apporter de nouvelles solutions à son effectif qui parvenait à stopper la mauvaise série (57/51, 28′), sans pour parvenir à réduire l’écart (64/56, 30′). La dernière ligne droite, les Déferlantes ne l’entamaient pas de la meilleure des façons (70/56, 33′). Désormais dos au mur, Rachel HOLLIVAY (9 points, 8 rebonds) et ses coéquipières devaient réagir très rapidement, mais cela était très compliqué face à une adresse normande quasi-insolente (76/60, 35′). Malheureusement, le come-back du NRB n’aura jamais lieu, et les nantaises reviendront de Normandie avec un revers dans les bagages (80/68, 40′).

Avec ce revers, Clarince DJALDI-TABDI (8 points, 8 rebonds) et les nantaises viennent de griller leur joker qu’elles avaient sur Mondeville et devront maintenant faire au moins aussi bien que les normandes pour décrocher leur maintien. Et ça, on y croit !!!

Photo : Shoot’Lo

Attachment

58374956_2391908704414168_3466143001347096576_o

Leave a Comment

(required)

(required)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos partenaires