Rien n’a fonctionné

Rien n’a fonctionné

Hier soir, les Déferlantes défiaient les Green Girls du Hainaut avec l’envie de signer une seconde victoire victoire consécutive dans ces PlayDowns et ainsi se rapprocher du maintien.

Si “Q” WALLACE (7 points, 3 interceptions) ouvrait le score (0/3, 1′), le début de match tournait en faveur des joueuses du Hainaut, plus impactantes (8/3, 4′). Les cadres nantaises en manque de réussite sur ces premières actions, la jeunesse ligérienne maintenait le NRB dans le sillage de leurs adversaires (12/9, 7′), mais en fin de quart-temps, Laura GARCIA (20 points, 7 rebonds) et ses partenaires remettaient un coup d’accélérateur pour créer de nouveau l’écart (18/11, 10′). Le début du second acte voyait deux équipes en difficulté, ne trouvant pas de solutions offensivement (23/13, 14′). Le match allait tourner quelques actions suivantes avec une faute disqualifiante sifflée à l’encontre de Rachel HOLLIVAY (1 points, 2 rebonds), trop véhémente avec le corps arbitral. Ce fait de match, Pauline AKONGA (14 points, 8 rebonds) et co’ allait parfaitement l’exploiter en rejoignant les vestiaires avec un avantage de 25 unités (41/16, 20′).

L’écart fait et l’issue du match connue, les Déferlantes devaient profiter de cette deuxième partie de rencontre pour se remettre la tête à l’endroit et continuer à travailler. Ainsi, plus agressives, Amandine MICHAUD (4 points) et ses coéquipières allaient chercher les points sur la ligne des lancer-francs (45/20, 22′). Les débats s’équilibraient alors quelque peu, mais les Déferlantes ne parvenaient absolument à réduire l’écart pour s’octroyer le droit de rêver à un improbable come-back (52/27, 26′). D’ailleurs, en fin de quart-temps, Ashley BRUNER (17 points, 7 passes) et les Green Girls profitaient des dernières actions pour accroître leur avance à 30 points (61/31, 30′). Pour cette dernière ligne droite, le staff du NRB faisait confiance aux jeunes nantaises qui, à l’image de Lisa DUFON (8 points, 2 passes) et de Nabala FOFANA (10 points, 7 rebonds), montrait de jolies choses pleines de promesses (68/40, 35′) mais qui ne pouvaient pas empêcher une très lourde défaite nanto-rezéenne (83/48, 40′).

Comme le disait Aurélie BONNAN en conférence de presse post-match : “Ce match est fait, passons au suivant”. Ainsi, cette rencontre est à oublier pour des nantaises qui devront absolument réagir dès mardi soir à Mondeville.

Photo : Laury MAHE

Attachment

Site

Leave a Comment

(required)

(required)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.