Une victoire au forceps

Une victoire au forceps

Six matchs, six finales à jouer pour des Déferlantes dont l’objectif est le maintien en Ligue Féminine. Et cela débutait ce mercredi avec la réception de Villeneuve d’Ascq.

En début de match, les deux formations peinaient à mettre en place leur jeu offensif et à trouver de bonnes positions de tirs (4/3, 3’). En récupérant de bons ballons et en courant vers l’avant, Johanne GOMIS (7 points, 4 rebonds) et ses partenaires s’installaient peu à peu dans la rencontre (6/9, 5’). Un tir primé de « Q » WALLACE (25 points, 4 passes) avait le mérite de réveiller une Trocardière bien silencieuse, et le NRB reprenait les commandes du match et créait un premier vrai break (15/9, 9’). Le temps-mort posé par Rachid MEZIANE ne changeait pas la physionomie d’un quart-temps que les Déferlantes terminaient devant (17/9, 10’). Le second acte débutait par un coup dur avec la sortie sur blessure d’Amandine MICHAUD (5 points, 4 rebonds) et Villeneuve d’Ascq qui revenait dans les talons des ligériennes (17/15, 12’) après un tir primé de Magali MENDY (15 points, 11 rebonds). Avec détermination, Nabala FOFANA (7 points, 8 rebonds) déloquait le compteur d’un NRB qui reprenait ses distances (22/15, 15’). Tous les tirs nordistes étaient contestés par des Déferlantes qui sécurisaient les rebonds et continuer leur marche en avant grâce à l’activité de Rachel HOLLIVAY (12 points, 11 rebonds) dans la raquette (27/18, 19’). C’est avec ces 9 points d’avance que les nantaises rejoignaient les vestiaires (29/20, 20’).

De retour sur le parquet, Lisa BERKANI (9 points, 5 passes) sonnait la révolte de Guerrières qui réduisaient leur déficit (31/27, 22’). Le match prenait alors une tournure beaucoup plus offensive qui convenait mieux à une formation de l’ESBVA qui égalisait (38/38, 25’), obligeant Aurélie BONNAN à stopper le jeu. Après cet arrêt de jeu, les Déferlantes retrouvaient de l’allant et les commandes du match (45/40, 27’). Les deux effectifs se rendaient alors coup pour coup, Camille LENGLET (4 points) et co’ parvenant à trouver des solutions pour marquer et conserver l’avantage avant d’entamer la dernière ligne droite (51/49, 30’). Un sprint final que les nantaises démarraient bien (55/49, 32’) mais les nordistes ne tardaient pas à réagir grâce aux rebonds offensifs récupérés (55/53, 34’). L’enjeu semblait prendre le pas sur le jeu, chacun des collectifs peinant à faire trembler les filets, et c’est finalement Christelle DIALLO (9 points, 6 rebonds) qui remettait tout le monde sur un pied d’égalité (55/55, 37’). Le money-time s’annonçait alors chaud bouillant, et Ana SUAREZ (19 points, 8 rebonds) et ses partenaires le démarrait bien (61/58, 38’), et encore plus après ce tir primé de la capitaine nantaise (64/58, 39’). Finalement, en allant provoquer les fautes nordistes, les Déferlantes géraient très bien cette fin de match, allant chercher un précieux succès et le goal-average particulier en cerise sur le gâteau (74/63, 40’).

La mission maintien débute de la meilleure des façons pour Clarince DJALDI-TABDI (2 points, 8 rebonds) et les nantaises qui, en s’imposant ce soir, lancent parfaitement leurs PlayDowns en remontant à la seconde place.

Photo Shoot’Lo

Attachment

45554191_2280555652216141_2605060053442494464_o

Leave a Comment

(required)

(required)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.