Un quart sans

Un quart sans

Cette saison, les Déferlantes se prennent au jeu de l’EuroCup et avec la réception de la formation du Wisła CANPACK Kraków, elles pouvaient faire un premier pas vers le prochain tour.

Cette confrontation franco-polonaise débutait sur un excellent rythme, les Déferlantes faisant parler la poudre à 3 points dès les premières actions (6/4, 2′ – 9/9, 3′). Après ce début de match effréné, les deux équipes augmentaient leur intensité défensive, et les nantaises en profitaient pour créer un premier mini-break (15/11, 6′). Par l’intermédiaire de Sofija ALEKSANDRAVICIUS (6 points, 7 rebonds), les joueuses de Cracovie réagissaient immédiatement (15/15, 7′) et prenaient les commandes du match en cette fin de quart-temps (17/19, 10′). La dynamique était polonaise, Leonor RODRIGUEZ (15 points, 5 passes) et ses partenaires débutaient mieux ce deuxième acte, l’écart se creusant rapidement (17/26, 12′). Après un temps-mort posé par Emmanuel COEURET, “Q” WALLACE (18 points, 3 rebonds) redonnait de l’allant au NRB (20/26, 12′) qui n’arrivait néanmoins pas à réduire son retard (24/32, 14′). Très en réussite dans leurs tentatives, et profitant des erreurs ligériennes, Maria CONDE (12 points, 6 rebonds) et ses partenaires s’échappaient au tableau d’affichage (24/42, 16′). Le Wisła CANPACK Kraków, insolent d’adresse derrière la ligne à 3 points (60% de réussite à la mi-temps), portait son avantage à 23 unités (30/53, 18′), réalisant une première mi-temps quasi-parfaite (34/58, 20′).

Les quinze minutes de pause ne semblaient pas avoir stopper la dynamique polonaise (36/64, 23′), et même si Briana DAY (24 points, 18 rebonds) tentait tout ce qu’elle pouvait, les Déferlantes étaient trop permissives en défense (40/68, 24′). De loin, Amandine MICHAUD (10 points, 2 passes) faisait trembler les filets, mais la réponse de Jordin CANADA (14 points, 3 passes) était immédiate (45/71, 26′). A l’orgueil, les nantaises continuaient de se battre, de jouer avec leurs armes du moment, Michaela STEJSKALOVA (5 points, 3 rebonds) donnant un peu de baume au coeur aux spectateurs de la Trocardière (53/74, 28′). Finalement, les Déferlantes remportaient ce 3ème quart-temps mais l’écart était toujours très conséquent (59/80, 30′). Pour débuter cette dernière ligne droite, les nanto-rezéennes impactaient davantage la défense de Cracovie, sans pour autant en profiter pour beaucoup scorer (63/80, 33′). Longtemps embêtées par la défense ligérienne, Maria ARAUJO (10 points, 6 rebonds) et ses partenaires trouvaient de nouveau les solutions (63/84, 35′). La fin de match était compliquée pour tout le monde, peu d’offensives parvenant à prendre le meilleur sur les défenses (67/87, 40′).

Avec cette défaite, et surtout un tel écart, les Déferlantes ont très certainement dit au-revoir à cette compétition européenne avant le match retour. Le regard est désormais tourné vers dimanche et la réception du Hainaut, rencontre très importante.

Photo : Xavier LECOINTE

Attachment

Site

Leave a Comment

(required)

(required)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.