Dans les petits détails

Dans les petits détails

En progrès dans leur jeu et plus stables sur la durée d’un match depuis le début de l’année, les Déferlantes voulaient valider cela en terres villeneuvoises.

Les premières actions étaient à mettre au crédit de nantaises mieux entrées dans leur match (0/4, 2′) et créaient rapidement un petit écart (2/7, 3′) après un tir primé de Michaela STEJSKALOVA (3 points, 2 passes). La suite était compliqué pour les deux effectifs, les attaques peinant à trouver des failles dans les défenses (4/7, 6′) avant qu’Amandine MICHAUD (11 points) ne fasse parler son adresse extérieure (6/10, 7′). En provoquant les fautes ligériennes, Laëtitia KAMBA (6 points, 9 rebonds) et ses coéquipières se retrouvaient sur la ligne des lancer-francs, et revenaient à une possession d’écart (10/12, 9′). En fin de quart-temps, le match changeait de rythme, et le NRB conservait l’avantage au tableau d’affichage (15/19, 10′). De retour sur le parquet, Ana SUAREZ (5 points, 8 passes) répondait à Angie BORKLUND (7 points), permettant aux siennes de conserver l’avantage (20/24, 13′). Les erreurs des unes et des autres empêchaient à ce qu’un collectif impose son jeu, les débats restant équilibrés (23/27, 15′). Après un temps-mort posé par Emmanuel COEURET, Shante EVANS (15 points, 8 rebonds) égalisait (29/29, 16′), obligeant le technicien ligérien à de nouveau stopper le jeu. Sur la ligne, Virginie BREMONT (5 points, 10 passes) donnait l’avantage à l’ESBVA-LM pour la première fois du match (33/31, 19′) et les Déferlantes se retrouvaient menées à la mi-temps (35/32, 20′).

En début de deuxième acte, l’adresse à 3 points des joueuses de Frédéric DUSART leur permettait de creuser l’écart et de compter rapidement 8 points d’avance (42/34, 23′). Se devant de réagir, Clarince DJALDI-TABDI (9 points, 8 rebonds) et les nantaises le faisaient immédiatement, revenant à une possession (42/39, 24′). Malgré les occasions, les Déferlantes ne parvenaient pas à revenir à hauteur des nordistes mais restaient en embuscade (45/43, 27′). Finalement, quelques actions plus tard, Briana DAY (15 points, 13 rebonds) remettait les deux équipes sur un pied d’égalité (47/47, 29′) mais c’était Villeneuve d’Ascq qui terminait ce 3ème quart-temps avec un petit avantage (50/49, 30′). La dernière ligne droite de cette confrontation débutait par deux “2+1” consécutifs (53/52, 32′), l’issue du match restant toujours aussi indécise quelques minutes plus tard (55/54, 34′). Moment alors choisi par Romy BÄR (11 points, 4 rebonds) pour faire trembler les filets de loin (62/54, 36′), donnant ainsi un bel avantage à son équipe. De loin, les ligériennes entretenaient l’espoir d’un succès (62/59, 38′) mais ce match n’échappait pas aux nordistes (72/61, 40′).

Dans un match extrêmement disputé de la première à la dernière seconde, les Déferlantes échouent d’un rien face aux Guerrières, l’écart final n’étant pas représentatif de ces 40 minutes de match.

Photo : Laury MAHE.

Attachment

Site

Leave a Comment

(required)

(required)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.