Landerneau – Nantes-Rezé : les échos du match

Landerneau – Nantes-Rezé : les échos du match

Nouvelle journée de championnat, nouveau derby pour les Déferlantes qui, après la réception de La Roche-sur-Yon, se déplacent en Bretagne pour y défier Landerneau.

Côté nantais :

Depuis le début de semaine, les bonnes nouvelles s’enchaînent dans le camp nantais puisqu’après avoir été chercher une victoire au forceps mercredi soir, les Déferlantes apprenaient leur qualification pour la suite de l’EuroCup le lendemain. “Cela va charger notre calendrier de janvier” admet Emmanuel COEURET mais “cette qualification par le petit trou de la serrure, on la mérite de part de nos résultats, et c’est une très bonne nouvelle”. Du même avis que son coach “Q” WALLACE est “heureuse de continuer ce parcours européen. Ces deux matchs permettront de continuer à travailler, et de progresser pour être meilleures sur la scène nationale”. Cependant, l’objectif principal reste bien entendu le championnat et ce déplacement à Landerneau peut permettre aux Déferlantes “de rester accrocher au peloton d’équipes jouant la 6ème place”. Pour cela, il faudra s’imposer en Bretagne, dans une salle où l’ambiance est toujours chaude, et faire preuve de sang-froid pendant 40 minutes. Outre la victoire, les Déferlantes chercheront à “trouver une stabilité dans le jeu et à mieux gérer leur temps faibles” et c’est avec un effectif au complet que le NRB a pris le chemin de la Bretagne.

Côté landernéen : 

Promues en LFB cette année, les joueuses de Stéphane LEITE réalisent un solide début de saison avec 3 succès pour 5 revers. Des victoires toujours acquises à domicile, montrant la difficulté de s’imposer à La Cimenterie, puisque même Montpellier s’y est cassé les dents (65/62). Il est vrai que Landerneau possède un bel effectif avec des joueuses d’expérience que sont Joyce COUSSEINS-SMITH et Kamila STEPANOVA, mais également Maggie LUCAS, joueuse américaine passée par la WNBA, qui peut prendre feu à 3 points à tout moment. Néanmoins, il existe une inconnue dans l’effectif breton puisque Shayla COOPER a quitté le LBB, remplacée par Bria HOLMES, et quand une nouvelle joueuse arrive, c’est “un peu tout ou rien” concède le coach nantais.

Avec l’appui de quelques membres de la “Déferlantes Family” qui feront également le déplacement, nos nantaises voudront clôturer de la meilleure manière cette belle semaine qu’elles viennent de vivre.

Photo : Xavier LECOINTE

Attachment

Site

Leave a Comment

(required)

(required)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.