La marche était trop haute

La marche était trop haute

Dans cette 6ème journée de Ligue Féminine, les Déferlantes n’ont rien pu faire face à une grande équipe de Bourges et s’inclinent lourdement sur le score de 108 à 52 !

Briana Day ouvrait le score de cette partie sous le cercle face à Elodie Godin (2-0). S’en suit des pertes de balles côté Déferlantes, qui sont très rapidement sanctionnées par l’intermédiaire de Marine Johannès puis d’Elodie Godin. C’est alors qu’Emmanuel Coeuret décidait de prendre un temps-mort pour motiver son équipe pendant que Wave faisait lever le public de la Salle Sportive Métropolitaine. Les joueuses nanto-rezéennes revennaient sur le parquet avec de meilleurs intentions à l’image de Camille Lenglet qui scorait à 3 points puis deux beaux paniers marqués par l’intérieure Briana Day (12-13). C’était sans compter sur la fougue de Katherine Plouffe qui relançait ses partenaires mais était sanctionnée dans la foulée par l’américaine Shaqwedia Wallace derrière la ligne à 3 points. La dernière possession de ce premier acte s’est traduite par une perte de balle des Déferlantes que les berruyères ne réussissaient pas à convertir (17 – 20).

De retour sur le parquet, les joueuses d’Olivier Lafargue accélèraient le rythme, à l’image des paniers de l’ex-Déferlante Nayo Raincock-Ekunwe (21 – 28) puis de Marine Johannès à 2 points (31 – 21). Shaqwedia Wallace tentait de sonner la révolte auprès de ses partenaires mais échouait à longue-distance tandis que de l’autre côté du terrain Alexia Chartereau sur une passe décisive de Marine Johannes accentuait la marque alors qu’il restait 2min30 à jouer avant la mi-temps (25 – 38).  Nayo Raincock-Ekunwe continuait son récital mais c’était sans compter sur la réponse immédiate de Shaqwedia Wallace qui s’arrêtait à la ligne des 3 points en contre-attaque et marquait (28 – 40). Il restait 3 secondes dans cette première mi-temps, Olivier Lafargue prenait un temps-mort pour mettre en place un système et Alexia Chartereau scellait le score de la première période au buzzer sur le score de 30 – 44 !

Reprise de la seconde mi-temps, les tangos rentraient sur le terrain déterminées et enchaînaient plusieurs paniers pour mener 30 à 50. Le technicien Nanto-rezéen, Emmanuel Coeuret se voyait obliger de prendre un temps-mort. Une autre ex-Déferlante et MVP 2017 sous le maillot bleu et blanc, Katherine Plouffe accentuait le score avec 2 + 1 (55-30) mais c’était sans compter sur la réponse de la meneuse de jeu Camille Lenglet qui scorait dès l’action suivante à 2 points. Les efforts de Michaela Stejskalova avaient bien du mal à se convertir en panier tandis que côté berruyer, Nayo Raincock-Ekunwe enchaînait sans pitié les paniers. Les deux équipes retournaient sur leur banc avant d’entamer le dernier acte sur le score de 38 à 76.

Marine Johannès, imparable derrière la ligne à 3 points, débutait le 4ème quart-temps avec un tir primé. Les berruyères déroulaient leur récital, à l’image des paniers de la jeune Iliana Rupert en fin de match, bien suivie par l’expérience de KB Sharp. Voyant que le match etait scellé, Emmanuel Coeuret en profitait pour donner du temps de jeu aux jeunes Déferlantes (Forestier, Ouattara et Boirard).

 

Réaction d’Emmanuel Coeuret (Nantes-Rezé) : Je ne sais pas vous mais je n’ai pas vu de cadres aujourd’hui sur le terrain ! Ce score me fait mal, j’espère qu’aux filles aussi, j’attends une réaction. Maintenant, nous allons nous pencher sérieusement sur la rencontre de Venise et celle de Mondeville dans une semaine. Je peux vous dire que les nuits à venir seront courtes, nous allons beaucoup travailler.

Réaction d’Olivier Lafargue (Bourges) : C’est très satisfaisant, nous avons eu une adresse exceptionnelle malgré nos 4/5 pertes de balles dans le jeu rapide en première mi-temps, ce que nous avons bien rectifié en seconde mi-temps. Nous avions peur en venant ici car nous connaissons Emmanuel (coach nantais) et savons ce qu’il peut faire face à des grandes équipes, les filles ont été vigileantes comme le montre l’entame du 3ème quart-temps.

Les Déferlantes s’inclinent ce soir et vous donnent rendez-vous dès mercredi prochain à la Salle Sportive Métropolitaine, mais cette fois-ci sur la scène européenne où elles tenteront de remporter la rencontre face aux italiennes de Venise !

 

 

 

Attachment

44939490_2275070609431312_5750853006232911872_o

Leave a Comment

(required)

(required)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.