Proche du hold-up

Proche du hold-up

Restant sur deux succès consécutifs, les Déferlantes voulaient faire respecter l’adage disant “jamais deux sans trois” en allant chercher la victoire à Tarbes.

Le début de match tournait à l’avantage du NRB (0/5, 2′), mais le TGB prenait rapidement le contrôle du match (8/5, 4′) après un tir longue distance d’Alexis PRINCE (15 points, 7 rebonds). Les deux formations trouvaient des solutions offensivement, et Michaela STEJSKALOVA (10 points) remettait les siennes devants (12/13, 6′), mais le chassé-croisé se poursuivait et Marine FAUTHOUX (6 points, 3 rebonds) et ses partenaires faisaient le premier écart (19/13, 8′). Le temps-mort posé par Emmanuel COEURET permettait à son effectif de stopper la dynamique adverse en fin de quart-temps (22/17, 10′). Au retour sur le parquet, Nathalie FONTAINE (11 points, 3 rebonds) se mettait en évidence et l’écart entre les deux formations augmentait de nouveau (26/17, 12′). En manque de réussite dans leurs initiatives, les Déferlantes ne parvenaient pas à réduire leur retard, laissant Aby GAYE (15 points, 8 rebonds) porter l’avantage tarbais à plus de 10 unités (33/22, 15′). Moment alors choisi par Briana DAY (15 points, 12 rebonds), toujours aussi active sous le cercle, pour sonner le réveil de nantaises qui grignotaient leur débours au tableau d’affichage (33/27, 17′). Cependant, les nantaises ne saisissaient pas les occasions qu’elles avaient pour totalement recoller au score, restant menées à la mi-temps (36/29, 20′).

Au retour des vestiaires Ana SUAREZ (15 points, 6 passes) et co’ balbutiaient leur basket, et les joueuses de François GOMEZ n’en demandaient pas tant (41/29, 22′), et malgré une grosse activité au rebond offensif, les Déferlantes ne parvenaient pas à inverser le scénario du match (46/31, 25′). A l’orgueil, et grâce à une meilleure défense, “Q” WALLACE (6 points, 5 rebonds) et les nantaises retrouvaient de l’allant (48/37, 28′) et finissaient ce 3ème quart-temps sur une note positive (48/39, 30′). Cierra BRAVARD (3 points, 4 rebonds) et ses partenaires ne trouvaient plus le chemin du panier, mais les ligériennes souffraient des mêmes maux (50/41, 33′). Amandine MICHAUD (3 points, 3 rebonds) semblait trouver le remède à cette disette de points, et voilà le NRB qui revenait à deux petits points (50/48, 35′) et même encore plus près par la suite (52/51, 37′). Tout allait donc se jouer dans un money-time que les joueuses des Hautes-Pyrénées allaient aborder avec l’avantage (55/51, 38′). Finalement, les nantaises ne parviendront jamais à prendre les devants dans cette fin de match (60/57, 40′).

A l’image de ce début de saison, les Déferlantes courent trop souvent après le score et manquent de ressources quand il s’agit de passer devant, mais gageons qu’à force de travail, elles trouveront les solutions. Maintenant, c’est l’heure d’un repos bien mérité après un premier mois de compétition disputé sur un rythme intense.

Photo : Shoo’Lo

Attachment

Site

Leave a Comment

(required)

(required)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.