Un avenir prometteur

Un avenir prometteur

A Coubertin, les Déferlantes débutaient leur championnat sur la scène nationale face à Montpellier, annoncé par beaucoup comme le favori de cet exercice 2018/2019.

Cette rencontre débutait sur un très bon rythme, Shaqwedia WALLACE (16 points, 2 passes), côté nantais et Romane BERNIES (9 points, 7 passes), côté montpelliérain s’illustraient offensivement (5/6, 3′ – 9/10, 5′). Par la suite, Héléna CIAK (17 points, 5 rebonds) imposait sa taille dans la raquette ligérienne, et le BLMA prenait les commandes du match (13/12, 4′) et gérait bien cette fin de premier quart-temps pour garder l’avantage (22/16, 10′). Grâce à un tir primé, Ana SUAREZ (14 points, 5 rebonds) ramenait les siennes à une possession de Montpellier (24/21, 11′) mais, sous l’impulsion de Diandra TCHATCHOUANG (12 points, 5 passes), MVP de cette confrontation, les Gazelles reprenaient rapidement leurs distances (29/21, 12′). Désireuses de ne pas se laisser distancer, Brina DAY (7 points, 7 rebonds) et consorts effectuaient les efforts des deux côtés du terrain (33/30, 16′). Cependant, en bonne capitaine, Endy MIYEM (15 points, 4 rebonds) montrait le chemin à suivre et les montpelliéraines regagnaient les vestiaires avec un bel avantage (44/35, 10′).

De retour sur le parquet de Coubertin, la bonne dynamique héraultaise se poursuivait, facilitée, il est vrai par les mauvais choix des joueuses du NRB (56/35, 24′). En pompière de service, Michaela STEJSKALOVA (11 points, 2 passes) stoppait l’incendie (58/40, 26′) et Maud MEDENOU (8 points, 6 rebonds) redonnait de l’espoir au camp nantais (60/46, 28′). Rachid MEZIANE posait alors son temps-mort permettant à ses filles de bien finir ce troisième acte (66/46, 30′). L’écart creusé, les ligériennes tentaient bien de semer le doute dans les têtes adverses, mais par l’intermédiaire de Marielle AMANT (8 points, 5 rebonds) ou de Samantha WHITCOMB (7 points, 7 passes), le BLMA trouvait toujours de nouvelles solutions (73/52, 32′ – 77/56, 36′). On retiendra finalement que les Déferlantes remportaient ce dernier quart-temps (19/23) mais débutaient cette saison par un revers face à l’une des très grosses écuries de ce championnat (85/69, 40′).

Si une victoire nantaise aurait été un hold-up, l’écart de 16 unités est un peu trop sévère pour Clarince DJALDI-TABDI (4 points, 3 rebonds) et ses partenaires. Néanmoins, les Déferlantes ont montré de belles choses cet après-midi, et, même s’il reste encore du travail, l’avenir est plus plutôt prometteur.

Photo : Shoot’Lo

Attachment

44122127_2266231726981867_2529134540706807808_o 44128931_2266228270315546_6989251944942403584_o

Leave a Comment

(required)

(required)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.