Des berruyères supérieures

Des berruyères supérieures

Ce “nouveau championnat” que sont les PlayOffs débutaient ce mercredi soir pour des Déferlantes qui défiaient les Tango berruyères dans leur antre du Prado.

Les nantaises débutaient parfaitement ce quart de finale aller en trouvant de belles solutions dans la défense berruyère (2/8, 3′) notamment grâce à une belle présence aux rebonds offensifs. En augmentant leur agressivité défensive, les Tango se rassuraient mais Ambrosia ANDERSON (10 points, 2 rebonds) permettait au NRB de conserver son avance (5/11, 6′). Les deux techniciens débutaient alors les rotations et le duo KB SHARP (6 points, 4 passes) / Alexia CHARTEREAU (12 points, 2 rebonds) soignait son entrée en jeu pour faire passer les joueuses du Cher devant (14/11, 7′) avant qu’Amandine MICHAUD (10 points, 4 passes) ne fasse de même (16/16, 8′). C’est d’ailleurs sur un score de parité que les deux formations terminaient ce premier acte (22/22, 10′). Le début du deuxième acte était plus compliqué, offensivement parlant, pour des nantaises qui voyaient leurs hôtes prendre leurs distances (29/24, 14′) après un tir primé de Christina OUVINA (3 points, 2 passes). L’adresse fuyait alors les deux formations mais Valériane AYAYI (15 points, 5 rebonds) et co’ atteignaient les 10 points d’avance (35/25, 17′), mais les Déferlantes reprenaient du poil de la bête par la suite (35/29, 19′). Cette première mi-temps se terminait par un tir longue distance berruyer qui faisait mal aux nantaises (40/29, 20′).

De retour des vestiaires, la dynamique restait à l’avantage de Marine JOHANNES (14 points, 5 passes) et de ses partenaires (44/31, 22′) qui enfonçaient encore un peu plus le clou (47/31, 23′). Les trop nombreuses pertes de balle empêchaient les nantaises de profiter de leurs différentes occasions de combler leur déficit au tableau d’affichage, et cela était sanctionné (50/31, 25′) par Sarah MICHEL (7 points, 7 passes). Peu adroites, les joueuses d’Emmanuel COEURET allaient, à l’image de Nayo RAINCOCK-EKUNWE (9 points, 10 rebonds), provoquer les fautes adverses afin de retrouver un peu de confiance (54/38, 27′). L’embellie ligérienne ne durait malheureusement que trop de temps, et les Tango abordaient la dernière ligne droite avec 25 points d’avance (68/43, 30′). Si l’issue du match était connue, Katia CLANET (10 points, 3 rebonds) et consorts ne négligeaient cette entame de dernière période (72/49, 33′), mais les pensionnaires du Prado trouvaient à chaque fois la réponse sur l’action suivante (76/51, 35′). Dans l’optique du match retour et afin de préserver ses cadres, le staff du NRB donnait du temps de jeu à la jeunesse nantaise dans une fin de match qui restera anecdotique (88/60, 40′).

Après un début de match convaincant, les Déferlantes ont par la suite peiné à trouver des solutions offensives face à une défense adverse très agressive dans le bon sens du terme. Ainsi, il n’y aura pas eu d’exploit ligérien dans le Cher pour ce match aller, mais on sait qu’à la maison, Lidija TURCINOVIC (14 points, 5 rebonds) et les nantaises peuvent faire tomber n’importe quelle équipe, alors rendez-vous samedi soir.

Retrouvez les statistiques de la rencontre ici.

Photo : Anne PERINNET

Attachment

IMG_4818_copie

Leave a Comment

(required)

(required)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.