Vaillantes Déferlantes

Vaillantes Déferlantes

Pour leur retour en championnat après la parenthèse internationale, les Déferlantes s’en allaient défier le grand Bourges avec l’ambition de saisir toutes les opportunités.

Dès les premières actions du match, les berruyères montraient leur supériorité et leur belle adresse extérieure pour créer le premier écart (10/2, 2′). Et si Ambrosia ANDERSON (3 points, 4 rebonds) scorait à 3 points (12/5, 3′), Marine JOHANNES (14 points, 3 rebonds) répondait immédiatement (14/5, 4′), obligeant Emmanuel COEURET à poser un premier temps-mort. Se rassurant d’abord en défense, les Déferlantes s’attelaient à trouver de bonnes positions en attaque, notamment dans la raquette, pour réduire l’écart (14/9, 7′). Finalement, les deux équipes terminaient cet acte initial sur un score de parité (14/14, 10′) après un joli alley-oop signé Nayo RAINCOCK-EKUNWE (14 points, 8 rebonds). De retour sur le terrain, Diandra TCHATCHOUANG (7 points, 4 interceptions) remettait les siennes sur les bons rails (18/14, 12′). Le jeu devenait alors brouillon des deux côtés du terrain, nantaises et berruyères se trompant dans leurs choix, et le tableau d’affichage restait bloqué à ce score. Elodie GODIN (14 points, 4 rebonds) sonnait la fin de la disette offensive et les joueuses d’Olivier LAFARGUE prenaient de nouveau leurs distances (26/16, 16′). Ne trouvant plus les solutions offensivement, le NRB voyait leurs hôtes de l’après-midi s’échapper avant de regagner les vestiaires (35/21, 20′).

Camille LENGLET (7 points, 4 rebonds) et ses partenaires débutaient mieux cette seconde mi-temps (35/25, 21′) et, en faisant preuve d’une meilleure agressivité offensive, elles repassaient sous les 10 points de retard (37/28, 24′).  Peu en vue jusqu’à présent Lidija TURCINOVIC (12 points) sortait de sa boîte (39/31, 25′), mais Valériane AYAYI (8 points, 5 rebonds) répondait à l’arrière ligérienne (43/31, 27′) dans la foulée. La machine “Tango” était de nouveau en ordre de marche, et Alexia CHARTEREAU (2 points, 7 rebonds) portait l’avance des siennes à 18 unités (49/31, 28′). Un avantage que K.B SHARP (5 points, 3 passes) portera à 21 points à l’issue de troisième acte (54/33, 30′). Si l’issue du match était connue, les ligériennes ne voulaient pas lâcher l’affaire, et obligeaient le staff berruyer à remettre de l’ordre dans la maison tango (56/41, 32′). La décision était la bonne puisque Sarah MICHEL (10 points, 4 passes) redonnait de l’air à ses partenaires (61/41, 34′). Les débats étaient très équilibrés en cette fin de match, chaque effectif nous gratifiant de belles séquences (68/51, 37′). Ainsi, Maud MEDENOU (12 points, 10 rebonds), précieuse ce soir, et ses partenaires remportaient cette dernière période (16/22) afin de finir sur une note positive cette rencontre, certes perdue (70/55, 40′) mais néanmoins porteuse d’espoirs pour la suite.

On savait que la tâche allait être ardue, Shona THORBURN (7 passes, 2 rebonds) et ses partenaires ont chèrement payé leurs temps faibles, mais ont fait preuve d’un bel état d’esprit, conquérant et hargneux. Et c’est sur cela qu’il faudra s’appuyer pour préparer les futures échéances d’un mois de mars ô combien important.

Photo : Anne Périnnet – Tango Bourges basket

Attachment

IMG_1017_copie Site

Leave a Comment

(required)

(required)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.