Un succès bien construit

Un succès bien construit

Pour débuter la phase retour de ce championnat de LFB, les Déferlantes accueillaient Nice avec l’envie de prendre l’ascendant sur un concurrent direct au Top 8 en fin de saison.

Les deux formations peinaient à trouver le bon rythme en début de match et le score n’évoluait que très peu (2/1, 3′). Si l’adresse n’était pas au rendez-vous du côté de Mangin dans ces premières minutes, les nantaises profitaient de leur présence aux rebonds offensifs pour s’offrir des deuxièmes chances et faire un mini-break (9/4, 6′). Petit à petit, le rythme de la rencontre s’accélérait, les niçoises en profitant pour prendre les débats (11/12, 9′). S’appuyant sur une Nayo RAINCOCK-EKUNWE (24 points, 9 rebonds) omniprésente, le NRB terminait le premier acte dans le sillage de son adversaire (13/14, 10′). Le deuxième quart-temps tournait au combat annoncé en avant-match par Emmanuel COEURET, et la jeunesse nantaise remettait le NRB sur les bons rails (22/19, 13′). D’un tir primé, Alix DUCHET (5 points, 7 rebonds) redonnait l’avantage aux siennes (22/24, 14′) et le mano a mano se poursuivait (26/24, 16′). La relation canado-canadienne nantaise s’illustrait pour permettre aux Déferlantes de conserver l’avantage (30/28, 18′) et de le conserver jusqu’à la mi-temps (34/31, 20′).

De retour sur le parquet, nantaises et niçoises poursuivaient leur duel acharné avant que Maud MEDENOU (13 points, 6 rebonds) ne donne, avec de la réussite, un peu plus d’air au collectif ligérien (39/33, 22′). Voyant ses joueuses sans solution face à la défense ligérienne, Jimmy VEROVE posait un temps-mort, sans grande réussite (43/34, 25′). Sur la ligne des lancer-francs, Shona THORBURN (8 points, 7 rebonds) offrait un avantage de 10 unités aux siennes (44/34, 27′), mais, comme prévu, Naignouma COULIBALY (13 points, 11 rebonds) et ses partenaires ne lâchaient rien (44/38, 28′). En sortie de temps-mort, Camille LENGLET (5 points) retrouvaient l’allant pour terminer cette 3ème période avec un bel avantage (48/40, 30′). Si le plus dur semblait réaliser, les pensionnaires de Mangin se devaient de rester appliquées afin de ne pas remettre les azuréennes en selle (52/42, 33′). Lidija TURCINOVIC (8 points, 7 rebonds), peu en réussite jusqu’à présent, trouvait les failles dans la défense adverse et le collectif nantais abordait le money-time avec sérénité (56/42, 35′). Les dernières actions étaient bien maitrisées par des Déferlantes qui, bien que la victoire semblait acquise, poursuivaient leurs efforts pour tenter de récupérer le point-average (65/48, 38′). Finalement, à l’orgueil, Géraldine ROBERT (11 points, 8 rebonds) et ses partenaires terminaient mieux cette rencontre afin de réduire l’écart entre les deux formations (66/56, 40′).

Une victoire éminemment importante qui laisse les portes du Top 8 ouverte à nos nantaises qui auront peut-être réalisé le match le plus abouti à la maison jusqu’ici. Ce succès est donc la seconde bonne nouvelle de la journée après l’annonce de la prolongation de contrat d’Emmanuel COEURET.

Retrouvez les statistiques de la rencontre ici : Statistiques

Photo : Laury MAHE

Attachment

21641201_2062916457313396_4706868326139023987_o Site

Leave a Comment

(required)

(required)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos partenaires