Centre de formation – Résultats

Centre de formation – Résultats

L’équipe Espoirs de la NF1 (12ème) représentait le centre de formation du Nantes Rezé Basket ce week-end puisque les U15 et U18 Élite étaient en repos. Elle affrontait la formation normande de Ifs (6ème) à Mangin pour ce dernier match de l’année 2017.

 

Résultat : 

NF1 : Nantes Rezé Espoirs 57 – 68 Ifs

 

Nous avons recueilli les impressions d’Alexandre Taunais (coach) et de Maëlys Manca (joueuse Espoirs).

Alexandre, quels enseignements tires-tu de cette première phase aller ?

Tout d’abord nous travaillons dans une excellente ambiance, grâce aux filles qui s’investissent dans les phases de travail dans la bonne humeur, avec Fabien,Chloé, Rached et Dylan, le partage du travail est de qualité, je fais entièrement confiance à toutes ces personnes. Pour la NF1, le constat est simple, au début de saison, chaque semaine, l’équipe changeait entre les appelées avec les pros, les blessées donc il était difficile de travailler dans la continuité et de se donner des objectifs de correction quand le groupe était modifié d’une semaine à l’autre.

Ces dernières semaines, j’ai la chance d’avoir des jeunes qui sont avec le groupe professionnel, au delà d’améliorer le niveau de notre équipe, cela permet aussi à ces jeunes d’avoir du temps de jeu. Il est certain que pour tout le monde, perdre les matchs de 40 points n’est pas très plaisant.

Les trois derniers matchs, il y a de véritables satisfaction, comme le fait d’être devant à 10 minutes de la fin contre Dunkerque ou de gagner la seconde mi-temps face à Ifs. Le groupe prend forme et commence à avoir des automatismes, vu que chacune travaille très dur, cela va forcement fonctionner. Les U18 qualifiées pour la poule haute en deuxième phase, il faut féliciter les joueuses mais également les coachs. Il faut aussi dire que la plupart des joueuses U18 ont joués régulièrement en NF1 ce qui les fait grandir dans leur jeu encore plus vite.

Comment allez-vous aborder cette deuxième phase de championnat ?

Alexandre : Beaucoup me parle de cette finale mais avant de jouer la finale, il reste 11 matchs de championnats et croyez-moi, j’ai bien l’intention d’embêter quelques équipes avec au moins une victoire. Je crois qu’il est essentiel pour les filles de se donner un objectif avant chaque rencontre et de ne pas arriver en victime ou en perdante. Il y a aussi la réintégration de Morgane Mobio qui va s’effectuer courant janvier je pense ainsi que celle de Serena Manala. Chloé Febrissy à rejouée avec les U18 mi-décembre, c’est très bien nous allons pouvoir encore mieux travailler. Malheureusement Lily Kerezeon se fait opérer d’une cheville cette semaine, je lui souhaite bon courage et bon rétablissement!

Maëlys, quels sont tes débuts dans le monde du basket ?

J’ai commencé le basket à 6 ans dans le club de l’ESPM aux Pennes Mirabeau où mon frère et ma sœur faisait déjà du basket dans le village où j’ai grandi qui se situe près de Marseille. J’ai rapidement été surclassé et j’ai été prise en sélection Bouche du Rhône et Provence. J’ai changé de club pour pouvoir jouer en minimes France et en 2012 je suis rentrée au Pôle Espoir. Je n’ai fait qu’un an au pôle car j’ai été surclassé en centre de formation à Aix en Provence où j’ai fait qu’un an. En 2014, je suis partie jouer au centre de formation de la SIG à Strasbourg pour 2 ans mais en novembre 2016 je me suis fait les croisés donc le club ne m’a pas gardé. C’est pour cela qu’en 2016 je suis rentrée au centre de formation du NRB.

Peux-tu nous résumer le match face à Ifs?

Maëlys: Le match contre Ifs représente un peu notre première phase cette année. C’est à dire que notre défaut c’est de ne pas être constante sur les matchs. Ce week-end, nous n’avons pas bien commencé la 1ère mi-temps mais en 2ème mi-temps on a montré qu’on pouvait faire beaucoup mieux. A la fin du match, il y avait beaucoup de déception parce que notre performance en 2ème mi-temps était vraiment très intéressante et si on avait fait ça pendant 40 minutes, le match aurait pu tourner en notre faveur.

Que retiens-tu de cette première phase ?

Maëlys: Je retiens de cette première phase, qu’il faut qu’on croit en nous déjà parce qu’on a fait des performances cette saison où on a prouvé des choses et qu’on est capable d’accrocher certaines équipes voire gagner quelques matchs. Il faut croire en nous. Il faut aussi qu’on continue à s’investir et à ce mettre en difficulté aux entraînements car on joue comme on s’entraîne. Cette année on a le potentiel de gagner des matchs mais pour y arriver il faut bosser dur.

Merci Maëlys et Alexandre pour vos réponses !

 

IMG_0874

 

Allez les Mini-Déferlantes ! 

Attachment

IMG_0874

Leave a Comment

(required)

(required)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos partenaires