Une mauvaise opération

Une mauvaise opération

Pour ce dernier match de l’année 2017 en terre ligérienne, les Déferlantes accueillaient une formation tarbaise qui évolue dans la “même catégorie” que le club nanto-rezéen.

Le début de match était à mettre au crédit du TGB qui inscrivait les 6 premiers points de la rencontre (0/6, 2′), avant que le NRB ne revienne dans le match grâce à son adresse extérieure (8/8, 5′). Quelques instants plus tard, Nayo RAINCOCK-EKUNWE (9 points, 9 rebonds), grâce à un “2+1” donnait l’avantage aux siennes (11/10, 6′), mais cela fut de courte durée puisque Michelle PLOUFFE (10 points 12 rebonds) faisait parler la poudre à 3 points (11/17, 8′). Et si Maud MEDENOU (14 points, 5 rebonds) remettait les deux équipes sur un pied d’égalité (17/17, 9′), c’était bien Tarbes qui virait en tête après 10 minutes de jeu (17/21, 10′). Le début du second acte était très rythmé, Ambrosia ANDERSON (16 points, 4 rebonds) assurait la marque du NRB, mais Tima POUYE (7 points, 4 passes) faisait la même chose de l’autre côté du terrain (22/27, 12′ – 24/31, 13′). Présentes en défense, les Déferlantes, comme une mauvaise habitude, peinaient à trouver les solutions en attaque et restaient derrière au tableau d’affichage (24/35, 16′). Et même si Katia CLANET (3 points, 5 rebonds) mettait fin à la disette nantaise, les ligériennes peinaient à revenir dans le sillage de leurs adversaires (28/37, 18′), pire elles les voyaient s’échapper encore un peu plus au moment de regagner les vestiaires (28/41, 20′).

De retour sur le parquet, le NRB adoptait une défense de zone qui contrariait peu Adja KONTEH (23 points, 5 rebonds) et co’ et l’écart restait le même (33/46, 23′). Le combat entre les deux formations se durcissaient alors, les coups de sifflets pleuvant du côté de Mangin. Cela semblait provoquer le réveil de Captain’ Shona THORBURN (11 points, 5 rebonds) qui, grâce à deux tirs primés consécutifs, ramenait le NRB à 10 points (39/49, 25′). Profitant de la maladresse des joueuses de François GOMEZ sur la ligne des lancer-francs, les pensionnaires de Mangin poursuivaient leur rapproché au score (44/51, 28′) pour finalement conserver toutes leurs chances avant le dernier quart-temps (46/51, 30′). Stoppées dans leur belle dynamique, les Déferlantes voyaient Aby GAYE (10 points, 8 rebonds) et ses partenaires mieux entrer dans cette dernière ligne droite (46/54, 31′ – 48/56, 34′). Un scénario qui obligeait Emmanuel COEURET à stopper le jeu afin d’apporter des solutions à ses joueuses qui voyaient la solution se compliquer quelques actions plus tard (49/63, 36′). Avec le coeur, les Déferlantes s’offraient le droit d’y croire (53/63, 37′) mais les espoirs furent vite douchés par les tarbaises (53/67, 38′). Ainsi, vu le scénario du match, le TGB allait chercher un succès logique (59/72, 40′).

Cette défaite face à un concurrent direct est donc une très mauvaise opération pour les Déferlantes qui devront redresser la barre face à Mondeville dans 15 jours, et elles le feront !!!

Photo: Xavier Lecointe

Attachment

Site-1-768x403

Leave a Comment

(required)

(required)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.