Lattes-Montpellier – Nantes-Rezé : les échos du match

Lattes-Montpellier – Nantes-Rezé : les échos du match

Parties de Hongrie vendredi matin, les Déferlantes ont pris la direction de Montpellier avec l’objectif de réaliser un coup et de revenir à Nantes avec un 3ème succès en LFB.

La stat’:

Classique du championnat de France, il faut remonter à la saison 2011/2012 pour retrouver trace d’une victoire nantaise dans l’Hérault. Une année où Caroline AUBERT et Aurélie BONNAN portait les couleurs du NRB, et qui seront adversaires dimanche après-midi.

NRB

Côté nantais : 

On espérait que Shona THORBURN et ses partenaires débarqueraient à Montpellier avec la confiance qu’apporte un succès mais malheureusement nos nantaises se sont inclinées en Hongrie. Toutefois, ce revers nous aura plutôt rassuré car, après un deuxième quart-temps très compliqué, les joueuses d’Emmanuel COEURET n’ont pas lâché le match et auront tout tenté lors du second acte pour revenir et s’imposer. Un scénario qui a permis à Lidija TURCINOVIC et ses partenaires de finir ce match sur une note positive, non négligeable avant cette grosse rencontre qui les attend. A l’image du week-end dernier, il est évident que le NRB n’abordera pas cette confrontation avec le statut de favori, et cela ne peut-être qu’un plus puisque les filles devront jouer décomplexées pour faire déjouer les statistiques.

Côté montpelliérain : 

Cet été, le BLMA a pris un virage à 180° puisque Valery DEMORY, en place depuis 10 ans, est parti tenté l’aventure lyonnaise, et a été remplacé par Rachid MEZIANE qui arrive de Nice. Sur le terrain, seule deux joueuses sont restées : Fatimatou SACKO et la néo-capitaine Anaël LARDY. Cette transition fut plutôt bien digérée par le club héraultais puisque ce dernier est, avec 3 victoires en 3 succès, le dernier club invaincu en LFB. Un excellent début de saison dont Giorgia SOTTANA (22 points/match) n’est pas étrangère qui sera une nouvelle fois le danger numéro 1 dimanche. Outre l’internationale italienne, les Déferlantes devront trouver les solutions pour museler Courtney HURT, intérieure qui peut s’écarter du panier, ou encore Romane BERNIES, meneuse adepte du jeu rapide. Si la mission s’annonce délicate, elle n’en est pas moins impossible comme en témoigne les deux dernières lourdes défaites montpelliéraines lors de leurs deux dernières sorties européennes (34/64 à Salamanque et 56/80 contre Yakin Dogu Universitesei).

“Rien à perdre, tout à gagner”, voilà l’état d’esprit avec lequel Katia CLANET et ses amies doivent aborder cette rencontre, et si en plus l’adresse est au rendez-vous alors l’exploit pourrait bien ne pas être très loin. Allez les filles !!!

Photo : Laury MAHE (Association Shoot’Lo).

Attachment

NRB NRB2

Leave a Comment

(required)

(required)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos partenaires