Le NRB craque en fin de match

Le NRB craque en fin de match

Pour cette 2ème journée de l’EuroCup, les Déferlantes défiaient les Italiennes de Ragusa, un effectif qui fait office de favori dans ce groupe E.

L’histoire de ce début de match était un duel entre Astou NDOUR (14 points, 13 rebonds) et Katherine PLOUFFE (12 points, 5 rebonds), et le Canada prenait le meilleur sur l’Espagne (4/6, 3′). On assistait à un début de match très accroché (8/8, 4′), mais l’adresse extérieure d’Isis ARRONDO (6 points, 2 passes) et Margret SKUBALLA (11 points, 6 rebonds) allait permettre au NRB de créer le premier écart du match (8/11, 5′ – 8/16, 8′). Finalement, les Nantaises n’auront encaissé aucun point en 6 minutes, et viraient en tête après le premier quart-temps (8/19, 10′). En début de deuxième acte, Laura NICHOLLS (6 points, 10 rebonds) stoppait la mauvaise série sicilienne (10/19, 11′), et les joueuses transalpines grignotaient leur retard (16/22, 14′). Néanmoins, l’effectif d’Emmanuel COEURET parvenait à contenir les velléités de retour de leurs hôtes et reprenait 10 points d’avance (17/27, 16′). La fin de cette première mi-temps s’emballait mais Quianna CHANEY (2 points, 3 passes) et ses partenaires répondaient au combat, regagnant les vestiaires avec l’avantage au tableau d’affichage (30/34, 20′) malgré un dernier tir primé de Julie VANLOO (18 points, 4 passes).

De retour sur le parquet, les Siciliennes profitaient de nombreuses possessions pour revenir à hauteur des Nantaises mais Kath’ redonnait deux possessions d’avance aux siennes (32/36, 23′). Finalement, ce n’était que partie remise puisque les deux formations se retrouvaient dos à dos à la moitié du quart-temps (36/36, 25′), et Laura SPREAFICO (12 points) donnait l’avantage aux siennes dans la foulée (39/36, 26′). Désormais menées, les nantaises s’accrochaient (41/40, 28′) avant de voir leurs hôtes prendre leurs distances en cette fin de 3ème quart-temps (47/43, 30′).  A l’entame de cette ultime période, c’est la jeunesse nantaise, à l’image de Camille LENGLET (5 points, 2 rebonds), qui prenait ses responsabilités pour entretenir l’espoir (50/46, 32′). Malheureusement, les efforts consentis allaient petit à petit se faire ressentir, et l’avance des Transalpines prenait de l’ampleur (57/46, 35′). Les Déferlantes jetaient alors leurs dernières forces dans la bataille, sans pouvoir toutefois réaliser l’incroyable comme-back (67/50, 40′).

Dans le match jusqu’à l’aube du quatrième quart-temps, les Nantaises auront livré une belle partie ne craquant que dans les dernières minutes. Le score final ne reflétant pas la physionomie du match, Emmanuel COEURET et Caroline AUBERT devraient savoir tirer le positif de cette rencontre pour préparer les prochaines échéances qui attendent les Déferlantes du côté de Mangin.

Les statistiques de la rencontre

Photo : Xavier LECOINTE

Attachment

nrb

Leave a Comment

(required)

(required)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.