Braquage à la Nantaise

Braquage à la Nantaise

Ce dimanche sonnait le retour des Déferlantes à la maison après deux matchs à l’extérieur. Et la première équipe à venir à Mangin cette saison, c’était l’UFAB49.

Ce derby démarrait sur un très bon rythme offensif des deux côtés (5/5, 2′), mais petit à petit les défenses allaient prendre le meilleur sur les attaques, et le score avait du mal à évoluer (7/8, 5′). Dans le sillage de Marie MANE (13 points, 7 rebonds), c’était l’UFAB49 qui créait le premier petit écart (7/12, 7′). Sept points consécutifs encaissés qui obligeaient Emmanuel COEURET à poser un 1er temps-mort, une décision opportune puisque ses Déferlantes recollaient au score (12/12, 8′) grâce à Yuliya ANDREYEVA (13 points, 2 passes). Ces 10 premières minutes se terminaient avec un court avantage en faveur de Shaqwedia ALLACHE (16 points, 4 rebonds) et ses coéquipières (12/14, 10′). Les nantaises profitaient du début de ce 2ème quart-temps pour reprendre les commandes du match (15/14, 12′), mais la réaction angevine était immédiate (15/24, 15′). L’hémorragie stoppée (17/24, 16′), Marget SKUBALLA (20 points, 10 rebonds) et les Nantaises entamaient alors leur remontée au tableau d’affichage (22/26, 18′), sans toutefois réussir à se rapprocher plus près puisque les joueuses de David GIRANDIERE atteignaient la mi-temps avec un avantage de 14 points (24/38, 20′).

Dos au mur, les Déferlantes se devaient de réagir, et Katherine PLOUFFE (16 points, 12 rebonds) s’attelait à la tâche (28/40, 23′) mais les trop nombreuses balles perdues empêchaient le NRB de mettre le doute dans les têtes angevines (30/42, 25′) en ce début de 2ème mi-temps. Mais, les qualités d’abnégation des Nantaises allaient s’exprimer dans cette fin de 3ème quart-temps et, toujours sous l’impulsion de notre internationale Canadienne, l’écart diminuait au fur et à mesure que les minutes défilaient (34/44, 27′ – 40/47, 30′). Totalement revenues dans le match, les nantaises trouvaient de meilleures solutions offensives à l’image de Camille LENGLET (4 points, 4 rebonds), et le public de Mangin s’apprêtait à vivre une fin de match passionnantes (50/51, 33′). Bien qu’ayant les possessions pour égaliser, Shona THORBURN (8 points, 5 rebonds) et co’ ne parvenaient pas à combler l’écart (50/53, 37′). Toujours derrière à l’aube du money-time (52/55, 38′) après deux lancers-francs de Romane BERNIES (6 points, 4 rebonds), Yul’, l’artificière maison, remettait les deux équipes à égalité (55/55, 40′), offrant 5 minutes de spectacle supplémentaires au public de Mangin.

Sur sa lancée, le collectif d’Emmanuel COEURET prenait enfin l’avantage dans cette rencontre grâce son internationale allemande (58/55, 41′). Cependant, Lizanne MURPHY (6 points, 9 rebonds) montrait la voie à ses partenaires en faisant repasser son équipe devant au tableau d’affichage (60/61, 43′), mais c’était sans compter sur ses compatriotes canadiennes qui offraient la victoire au NRB (65/62, 45′).

Qui aurait pu parier sur la victoire du NRB à la mi-temps ? Pas grand monde à priori, mais les qualités de coeurs, d’envie et d’abnégation, vues lors de l’Open, ont fait des merveilles et auront permis aux Nantaises d’arracher la prolongation avant de finir le travail par la suite. C’est grâce à des matchs comme cela qu’on aime le basket, en espérant que ce type de scénario vous donnera envie de venir ou revenir à Mangin, et ce dès mercredi !!

Les statistiques de la rencontre

Emmanuel COEURET : “On mérite la victoire parce qu’on est revenu. Je suis très content de la victoire, mais c’est un vrai hold-up. Il faut se satisfaire du résultat, mais pas de la manière. Ce match, nous sommes allés à le chercher, on ne pourra pas nous l’enlever. C’est bien pour le moral. J’espère que ce match va nous faire avancer plus vite. “

Photo : Laury MAHE (Association Shoot’Lo)

Attachment

_dsc1123 nrb nrb

Leave a Comment

(required)

(required)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos partenaires