Queralt CASAS – “Pourquoi pas ?”

Queralt CASAS – “Pourquoi pas ?”

Trois rencontres en une semaine, voilà ce qui attend les Déferlantes avant de clôturer cette saison régulière 2015/2016 de LFB. Et ce trio de matchs ne sera pas des plus simples car avant de terminer à la maison avec les réceptions successives de Villeneuve d’Ascq et Nice, les nantaises prendront la direction de Bourges ce mercredi. Présentation du match avec Queralt CASAS.

Avant d’évoquer cette rencontre face aux berruyères, faisons un petit come-back sur la défaite contre Charleville, un revers qui marquait la fin d’une belle série de 5 victoires consécutives : “Nous abordions ce match avec confiance, mais nous savions également qu’en face de nous, nous avions une belle équipe. Nous n’avons pas fait un mauvais match en étant à la lutte jusqu’aux dernières minutes, mais cela n’a pas suffi pour aller chercher ce succès”. Une défaite qui n’a pas atteint le moral des Déferlantes, encore plus déterminées à aller chercher ce Top 8.

Et dans cette quête du Challenge Round, Queralt et ses coéquipières ont pu bénéficier de quelques jours de repos bienvenus au moment d’attaquer cette dernière ligne droite. Emmanuel COEURET sentait ses troupes fatiguées, alors il leur a accordé un “repos nécessaire” selon l’internationale espagnole. “La saison est longue, certaines joueuses ont énormément jouer, mais nous somme prêtes à tout donner au cours de ces 3 matchs pour aller chercher ce succès qui nous permettrait d’atteindre cet objectif  d’être dans les 8 premières”.

Un état de fraîcheur qui aura toute son importance mercredi soir car, au contraire des nantaises, le collectif de Valérie GARNIER enchaîne les matchs de manière spectaculaire. S’il est vrai que Bourges possède l’effectif pour tenir cette cadence effrénée, et que l’on récupère mieux après les victoires, les Déferlantes se devront d’imposer leur rythme dans ce match si elles veulent créer l’exploit. Vainqueur de l’EuroCup il y a une semaine, le club tango “est un grand club sur la scène française, mais aussi européenne. Evidemment que cela sera un match compliqué, mais pourquoi pas ? Nous avons prouvé à Nantes que dans un bon jour, et en jouant en équipe, nous pouvons rivaliser avec elles”. Outre le niveau de jeu des nantaises qui devra être au maximum, il faudra espérer que les Tangos évoluent un ton en dessous du leur, car à l’image de Céline DUMERC à l’extérieur ou Héléna CIAK dans la raquette, le danger peut venir de partout dans cette équipe.

Une victoire dans le Berry pourrait être la cerise sur le gâteau pour la numéro 9 des Déferlantes, elle qui annonce vivre “l’une des meilleures saisons de ma carrière. J’ai eu besoin de très de peu de temps pour me sentir comme à la maison et cela est quelque chose de très important pour une joueuse étrangère. Ce que je désire maintenant c’est de pouvoir jouer le Challenge round, et si nous réussissons à atteindre ce top 8, j’oserais dire que c’était une saison parfaite”. Espérons qu’après les 40 minutes de jeu, les nanto-rezéennes pourront croquer à pleines dents dans ce gâteau pour célébrer leur qualification pour le Challenge Round.

Photo : Xavier LECOINTE.

Attachment

fabienvary-20151220-155545

Leave a Comment

(required)

(required)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos partenaires