A Tarbes le Challenge Round

Les Déferlantes ont terminé sur les rotules cette saison 2014-2015 et laisse le trophée du Challenge Round à une équipe de Tarbes plus forte.

 

Panne sèche

 

On redoutait le manque de jus, c’est carrément le coup de la panne que nous ont fait les joueuses d’Emmanuel Coeuret. Dans une rencontre à sens unique, le NRB s’incline fort logiquement face au TGB. Sous les coups de boutoirs de la meneuse US Alex Bentley (29pts, 11rbds, 34 d’évaluation), les partenaires d’Aurélie Bonnan (11rbds, 5pds) ont cédé dès le premier quart (30-15, 10′). Décidé à faire tourner son effectif (toutes les joueuses à plus de 15′), le coach nantais s’adaptait au jeu collectif adverse et resserrait sa défense. Les intérieures nanto-rezéennes contrôlaient mieux l’accès au panier tandis que les ailières trouvaient quelques sensations derrière l’arc (44-29, 15′). Les deux formations faisaient jeu égal mais Tarbes conservait une bonne marge d’avance à la pause (58-36)

 

Place aux jeunes

 

La seconde période fut moins enflammée offensivement, les deux formations accusant le coup d’une longue saison et d’une fin de championnat dantesque (Respectivement 10 et 9 matchs en moins d’un mois). Très adroit à 3pts (15/31), le TGB continuait son cavalier seul tandis que les Déferlantes tentaient de résister au mieux histoire de limiter la casse (75-45, 30′). Avant la fin du dernier quart l’affaire était pliée et Emmanuel Coeuret profitait de l’occasion pour faire jouer ses jeunes joueuses comme Katia Clanet (9pts, 4rbds en 23′), Rose Ducret (5pts, 1pds en 18′) ou Aline Dumont (2pts, 3rbds, 3pds en 24′). Finalement les Midi-Pyrénéennes s’imposaient 92-60 et pouvaient soulever un troisième trophée d’une compétition, le Challenge Round, amené à disparaitre pour laisser place à des Play Off à 8.

 

La saison reste malgré tout belle pour le club puisque nous nous qualifions pour une coupe européenne” Emmanuel Coeuret

 

Pour le Nantes Rezé Basket l’heure n’était pas à la déception, “La logique est respectée. Il faut être réaliste, c’est mardi que nous avons perdu nos chances d’espérer remporter cette épreuve. La saison reste malgré tout belle pour le club puisque nous nous qualifions pour une coupe européenne“, se confiait Emmanuel Coeuret à l’issue de la rencontre. Staff et dirigeants vont pouvoir désormais se tourner vers la préparation d’une nouvelle saison, tandis que les joueuses vont enfin goûter à des congés bien mérités… Toutes sauf Sarah Michel, appelée par Valérie Garnier en équipe de France. L’ensemble du NRB croisera les doigts pour voir sa joueuse revêtir le maillot bleu cet été.

 

Les stats

 

Crédit photo : Xavier Lecointe

Leave a Comment

(required)

(required)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.