Des Déferlantes à réaction

Après le revers face à Tarbes mercredi dernier, le NRB devait créer l’exploit chez le leader landais. Trop vite menées, les Déferlantes n’ont pas réussi à relever le défi qu’elles s’étaient fixées et s’inclinent 67-57.

Les Déferlantes en mode diesel

Pour espérer battre les partenaires de Marion Laborde sur leur terrain il fallait prendre les filles de St Sever à la gorge d’entrée et éviter de les laisser s’installer dans leur match. Malheureusement comme face à Tarbes, le NRB payait un mauvais départ (5-0, 4è) et se voyait obliger de courir après le score. Physiquement surclassées par leurs adversaires, les nanto-rezéennes ne parvenaient pas à trouver la mire (31% sur la rencontre) et le score s’en ressentait rapidement. Pour autant, même dominées (44 rebonds à 31) les joueuses d’Emmanuel Coeuret revenaient avec le coeur dans la partie (16-15, 10è et 26-23, 16è).

La profondeur de banc landaise bien plus étoffée que celle du club ligérien apportait son écho (23pts contre 16) et le BL reprenait ses largeurs au tableau d’affichage (35-28, 20è). Comme une mauvaise habitude, les Déferlantes étaient sanctionnées au retour des vestiaires par un début de partie trop timide. Imprécises, les coéquipières d’Emilija Podrug (12pts, 8rbds) voyaient chacune de leurs erreurs se transformer en ballons de contre attaque. (43-35, 25è). A l’image d’Aurélie Bonnan, dans la lignée de ses précédents matchs (13pts, 7rbds, 6pds, 2int), le NRB résistait pourtant et parvenait même à rester dans la roue des landaises (54-47, 34è). Malgré les efforts défensifs consentis, Danielle Page, en mode MVP (15pts, 17rbds et 27 d’évaluation), et ses partenaires profitaient d’un nouveau passage à vide nantais pour s’envoler définitivement au score (59-47, 37è).

Se rattraper face à Toulouse

Le dernier coup de rein des bleus était bien géré par les filles d’Olivier Lafargue qui l’emportait finalement 67-57. Basket Landes empoche, avec ce succès, sa troisième victoire en autant de matchs quand le NRB (1 victoire, 2 défaites) se voit dans l’obligation de remporter la future rencontre face à Toulouse pour ne pas se mettre une pression inutile. Une équipe toulousaine dont il faudra se méfier. En effet, les filles de la ville Rose ont battu le Hainaut de vingt et un point samedi soir (80-59) et compte bien venir à Nantes pour remporter leur premier match à l’extérieur.

Il était annoncé que le championnat de LFB serait dense et disputé, avec 9 équipes sur 14 à 4 points on ne se doutait pas que cette vérité se vérifierait si vite dans la saison.

Les Stats

Leave a Comment

(required)

(required)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.