Stressant succès

Stressant succès

En Normandie, les Déferlantes voulaient confirmer leur belle prestation de mercredi dernier et empocher les deux points du succès.

En place défensivement, les nantaises entamaient cette rencontre de belle manière (0/4, 2′) mais les joueuses Mondeville profitait de leurs passages sur la ligne des lancer-francs pour passer devant (7/4, 4′). Ana SUAREZ (14 points, 4 rebonds), auteure des 7 premiers points de son équipe, se chargeait de remettre les deux équipes sur un pied d’égalité (7/7, 5′) avant que Kim GAUCHER-SMITH (24 points, 6 rebonds) fasse un premier petit break dans cette rencontre (12/7, 6′). De chaque côté, les petites erreurs empêchaient le jeu offensif de se mettre en place, et Briana DAY (18 points, 14 rebonds) n’était pas avare d’efforts pour alimenter la marque ligérienne (17/13, 9′). Les dernières actions du quart-temps ne permettaient pas au NRB de combler son retard (20/15, 10′). En début de deuxième acte, les attaques ne trouvaient pas la faille dans les défenses et c’est sur la ligne que Camille LENGLET (10 points, 2 passes), qui grâce à son agressivité, ramenait les siennes sur le bon chemin (22/21, 13′). En allant provoquer les fautes, les joueuses d’Emmanuel COEURET allaient chercher des « points faciles » et reprenaient les commandes du match (24/25, 15′). La dynamique était ligérienne mais le score restait toujours aussi serré (26/29, 17′), les nantaises ne parvenant pas à convertir leurs possibilités de creuser l’écart. En cette fin de mi-temps, « Q » WALLACE (9 points, 2 rebonds) s’illustrait et le NRB rejoignait les vestiaires avec l’avantage (30/37, 20′).

De retour sur le terrain, Ana TADIC (9 points, 4 rebonds) tentait d’initier la dynamique pour l’USOM mais les nantaises répondaient du tac au tac (34/41, 22′). Ainsi, sans s’affoler, Michaela STEJSKALOVA (6 points, 3 rebonds) et partenaires contrôlaient le rythme de la partie, conservant une belle avance (36/45, 25′). Cependant, poussé par leur public de la Halle Bérégovoy, Kristen MANN et co’ retrouvaient de l’allant contraignant le staff du NRB à stopper le jeu (41/45, 26′). En sortie de temps-mort, la capitaine nantaise refroidissait les ardeurs normandes, et tout allait mieux pour nos nantaises (41/52, 28′). Le temps mort posé par Romain LHERMITTE permettait à son effectif de stopper l’hémoraggie et de très bien terminer ce quart-temps (52/54, 30′). Ces deux dernières minutes relançaient totalement le match, les Déferlantes ne devant pas laisser leurs adversaires reprendre les commandes du match (55/58, 32′). Le money-time approchait, les débats étaient toujours aussi accrochés et chaque possession était très importante (57/60, 35′). L’enjeu prenait le meilleur sur le jeu, les points se faisant rares, mais Maud MEDENOU (6 points, 6 rebonds) donnait de l’oxygène aux siennes (58/64, 37′). Shona THORBURN (8 points, 11 passes) et ses partenaires ne lâchaient pourtant pas l’affaire, gardant l’espoir d’aller chercher le succès (61/65, 38′ – 64/65, 39′). Malgré plusieurs occasions de part et d’autre, plus rien ne sera marqué, et les Déferlantes s’imposaient en Normandie par la plus petite des marges (64/65, 40′).

Plutôt dominatrices sur l’ensemble de la rencontre, les nantaises ont joué avec leurs nerfs et ceux de leur supporters mais après les 40 minutes, la victoire est là, et c’est le principal.

Photo : Xavier LECOINTE.

Attachment

Leave a Comment

(required)

(required)