Découvrez Michaela !

Découvrez Michaela !

Michaela Stejskalova a répondu en exclusivité à nos questions avant d’arriver à Rezé. Sa carrière, ses motivations, ses rituels … retrouvez toutes les réponses à vos interrogations dans l’interview ci-dessous.

En quelques lignes, peux-tu nous présenter Michaela « la femme » et Michaela « la basketteuse » ? Peux-tu nous détailler ta carrière de basketteuse?

Michaela la femme: Je suis une personne sociable qui adore s’amuser, profiter de sa famille et des amis. Je suis toujours exciter à l’idée de rencontrer de nouvelles personnes et découvrir de nouvelles cultures. Je ne peux pas vivre sans café ni « shopping » bien sûr [sourires].

La joueuse de basket : Je suis compétitive, avec toujours la faim de victoires.

Carrière: J’ai débuté ma carrière dans une petite ville tchèque nommée Tabor  mon père a été mon premier coach. Quand j’ai eu 15 ans j’ai déménagé à Brno pour jouer l’Euroleague avec l’équipe de Gambrinus. Ensuite, j’ai changé d’équipe mais je suis restée dans la même ville à Valosun Brno pour 6 ans. J’ai été drafté par une autre équipe d’Euroleague ZVVZ USK Praha  je suis restée pendant 3 ans. J’ai réalisé mon rêve en jouant dans la plus haute ligue espagnole aux îles Canaries et à Madrid. J’ai fini ma saison 2017/2018 en Pologne à Poznan dans la plus haute ligue polonaise.

Équipes nationales : U16 – U18 et U20.

Peux-tu nous dire quels est ton meilleur et pire souvenir de joueuse de basketball ?

Mon meilleur souvenir sont les Jeux Olympiques à Londres en 2012. Mon pire souvenir est la défaite contre la France en quart de finale des JO à Londres.

Le style de jeu de Michaela STEJSKALOVA, quel est-il ? Quelles sont tes qualités principales sur un terrain de basket ?

Je suis agressive et physique. J’aime le contact des deux côtés du terrain. Aussi, j’adore shooter!

La saison prochaine, tu seras donc une Déferlante, qu’est-ce qui t’as motivé à signer pour le club ?

La France a un des meilleurs championnats en Europe et j’ai toujours eu cette motivation de venir jouer en France et également découvrir la culture. Je suis très heureuse que ça se réalise.

Avant de signer, connaissais-tu la ville de Nantes ? Découvrir la France était-ce une envie particulière ?

Je suis venue à Nantes avec l’équipe nationale U16 pour un tournoi international. Je me souviens qu’avec une de mes coéquipières nous étions hébergées dans une famille qui possédait des pompes funèbres.

Personnellement et collectivement, quels sont tes attentes et tes objectifs pour la prochaine saison ?

Collectivement : Travailler ensemble comme une équipe sur et en dehors du terrain. Et gagner beaucoup de victoires !
Personnellement: Je veux partager mon expérience avec l’équipe et j’ai encore comme ambition de m’améliorer et devenir plus forte.

A quoi ressemble un jour de match pour toi ? As-tu des rituels avant de débuter une rencontre ?

Jour de match : Après une bonne nuit, c’est le bon moment pour un petit-déjeuner avec du pain au nutella et une tasse de thé noir. Aussi, j’aime shooter et m’étirer. Habituellement, je prépare mon déjeuner : poulet avec riz accompagné de légumes. J’ai besoin d’une bonne sieste après déjeuner et ensuite je prends une bonne tasse de café.
Mon rituel, je dois être la dernière à shooter mes lancer-francs pendant l’échauffement.

Pour conclure, as-tu un petit message à dire aux supporters, au club, en vue de la prochaine saison ?

Je suis impatiente de vous rencontrer! J’espère que nous profiterons de la saison ensemble. À bientôt en Septembre!

[Traduit de l’anglais au français]

 

Merci Michaela et à très vite sur le parquet de la Trocardière !

Leave a Comment

(required)

(required)