La maîtrise nantaise

La maîtrise nantaise

En cette avant-dernière journée de saison régulière, la dernière à Mangin, les Déferlantes recevaient Mondeville avec l’envie de gagner et croire en la 7ème place le week-end prochain.

Nantaises et mondevillaises peinaient à trouver les solutions dans un début de match timide avant que Lidija TURCINOVIC (15 points, 5 rebonds) ne plante la première banderille longue distance (5/2, 3′). Les deux équipes prenaient alors leurs marques offensivement et Ambrosia ANDERSON (14 points, 3 passes) prenait le pas de sa coéquipière (10/6, 5′). Les nantaises prenaient alors le tempo du match en mains, et un nouveau tir primé ligérien obligeait Romain LHERMITTE à poser un premier temps-mort (15/8, 7′), qui ne stoppait pour autant la dynamique des pensionnaires de Mangin (18/10, 8′). Ainsi, le NRB avait posé son empreinte sur le match à l’issue de ce premier quart-temps (25/12, 10′). Le retour sur le parquet était équilibré, Nayo RAINCOCK-EKUNWE (10 points, 10 rebonds) répondant à Lisa BERKANI (7 points, 3 passes), et les Déferlantes conservaient leur belle avance (31/19, 13′). Emmanuel COEURET donnait alors du temps de jeu à tout le monde, et chaque joueuse, à l’image d’Amandine MICHAUD (12 points, 3 rebonds) apportait sa contribution (36/19, 15′). Profitant des approximations nantaises, Romana HEJDOVA (12 points, 4 rebonds) tentait de sonner la révolte normande (36/23, 16′ – 39/27, 18′) mais les ligériennes parvenaient à maintenir leur avantage jusqu’à la mi-temps (43/27, 20′).

De retour des vestiaires, les deux collectifs trouvaient des espaces dans les défenses, et Maud MEDENOU (13 points, 3 rebonds) et co’ gardaient le contrôle du match (50/31, 23′). En panne d’adresse, Kristenn MANN () et ses partenaires ne parvenaient aucunement à une lancer une série positive qui aurait pu mettre le doute dans les têtes nantaises (54/35, 26′). Néanmoins, avec l’abnégation d’une équipe qui ne veut pas lâcher l’affaire, l’USOM se remettait dans le droit chemin, grappillant son retard, point par point (55/40, 28′), avant que le NRB n’appuie de nouveau sur l’accélérateur en fin de quart-temps (62/43, 30′). Bien que l’issue du match soit connue à l’entame de cette dernière période, Katia CLANET (11 points, 5 rebonds) et ses partenaires ne voulaient desserrer leur étreinte (69/45, 32′ – 71/47, 34′). L’avance des nantaises permettait au staff nantais de faire entrer Pauline DESBOIS (1 interception) et Déborah ANDRE (1 rebond, 1 passe) sur le terrain et de faire souffler les cadres (74/49, 35′). Et la jeunesse nantaise terminait parfaitement le travail initié auparavant pour aller chercher un joli succès (83/55, 40′).

Retrouvez les statistiques de la rencontre ici.

Comme une très bonne habitude depuis le début de l’année, les Déferlantes ont fait de Mangin une forteresse imprenable, s’imposant pour la sixième fois consécutivement à la maison. Mais, malgré ce succès, Camille LENGLET (8 points, 3 rebonds) et les nantaises ne pourront pas aller chercher la septième place, la faute à de victorieuses landaises et montpelliéraines, et défieront ainsi Bourges en quart de finale.

Photo : Shoot’Lo

Attachment

Leave a Comment

(required)

(required)